Richard Ferrand : quels changements à faire dans un secteur où tout va bien ?

Après la passation de pouvoir qui s’est déroulée le 24 mai dernier, Richard Ferrand, l’ex-PS, a été nommé ministre de la Cohésion des territoires. Ce dernier aura la charge de réaliser le programme immobilier du président Macron. On est en droit de se demander quels seraient les changements à faire dans ce secteur où la reprise n’a jamais été aussi importante.

 

Un secteur où tout va bien et qui participe au développement de plusieurs autres

Sous la direction d’Emmanuel Cossé, ancien ministre, le secteur de l’immobilier a largement évolué. En seulement un an, la progression est significative. Une hausse de 7.7 % des transactions immobilières a été enregistrée. Les investissements dans le neuf ont évolué de 13.8 %. Et les nouvelles constructions sont connu une reprise de 19.8 %.

Toutes ces situations ont fait que l’économie française a repris de plus belle. Les constructions ont augmenté pour suivre les demandes du marché, ce qui a créé de l’emploi et augmenté le pouvoir d’achat de certains ménages.

 

Un programme immobilier à mettre en place dès la rentrée

Malgré tout, le nouveau ministre devra apporter quelques changements dans ce secteur. Il a après tout pour rôle de réaliser le programme immobilier du nouveau président. Dès le début de la rentée, le bail mobilité professionnelle devrait être mise en place. Il s’agit d’un contrat, qui est plus avantageux pour les prestataires de services. Il ne dure que 9 mois maximum et n’exige aucun dépôt de garantie. Ce sont les CDD qui en seront ravis.

En outre, le planning des rénovations énergétiques des parcs aériens devra être géré par Richard Ferrand. À cela s’ajoute la construction de nouveau bâtiment par millier dans une grande partie de la France afin de limiter les risques d’une crise de logement.

Vous aimerez aussi...