Comment fonctionne une sonnette filaire

Par Samuel Benchemoul

HomeTips

Les sonnettes filaires sont des systèmes électriques simples. En réparer un est normalement facile et constitue une bonne leçon d’électricité de base, tant que vous pouvez trouver les composants clés.

Étant donné que les boutons, les avertisseurs sonores et les transformateurs sont relativement peu coûteux, il est généralement plus logique de remplacer ces composants défectueux que d’essayer de les réparer.

Ne soyez pas intimidé par les étapes impliquant un multimètre (ou voltmètre ou ohmmètre); ces outils électriques sont importants et peu coûteux.

Un diagramme de sonnette

Une sonnette, un carillon, une cloche ou un buzzer fonctionne normalement à basse tension.

Les systèmes plus anciens peuvent être de 6 ou 8 volts, et les plus récents sont de 12 à 14 volts pour les sonneries et les buzzers et de 16 volts pour les carillons. Pour produire cette puissance, un transformateur convertit le courant domestique standard de 120 volts en tension inférieure.

Deux fils de petit calibre relient le transformateur à la sonnerie ou au buzzer. Un interrupteur à bouton-poussoir interrompt l’un d’entre eux. Lorsque vous appuyez sur le bouton, il complète le circuit, fournissant de l’électricité basse tension à l’unité de sonnerie.

Au niveau de la sonnerie, un ou deux pistons à ressort coulissent dans les enroulements d’un électroaimant. La surtension électrique envoyée par le transformateur charge l’aimant, tirant les pistons contre leurs ressorts. Lorsque la charge s’arrête, les ressorts poussent les pistons contre la cloche ou le carillon : « ding-dong !

De nombreuses unités de sonnette émettent deux sons : un pour la porte d’entrée, l’autre pour la porte arrière. Les bornes de la sonnerie sont marquées « avant », « arrière » et « trans » (pour le transformateur). Un fil du transformateur va à la borne « trans », et un fil de chaque bouton va aux bornes « avant » ou « arrière ».

Dans la plupart des cas, le bouton connecté à la borne « avant » produit un « ding-dong » et celui fixé à la borne « arrière » produit simplement un « ding ».

Sécurité électrique des sonnettes

Le bouton et les fils de petit calibre qui relient le bouton à la sonnette et au transformateur peuvent normalement être utilisés en toute sécurité sans couper l’alimentation. Néanmoins, soyez prudent. Même le côté basse tension d’un système électrique peut transporter un courant dangereux dans certaines conditions où le transformateur est tombé en panne, bien que cela soit assez rare.

Évitez les chocs en testant d’abord le transformateur. Vous pouvez également utiliser un testeur électrique pour vérifier les deux vis des bornes basse tension sur le transformateur ; il ne doit PAS s’allumer si le transformateur fonctionne correctement.

Si vous ne trouvez pas le transformateur, vous pouvez toujours vérifier sa tension et voir s’il fonctionne. Au niveau de la sonnerie, retirez un fil de la borne marquée « avant ». Demandez à un assistant d’appuyer sur le bouton, si le bouton est connu pour être bon; sinon, retirez délicatement le bouton et connectez ses deux fils avec un petit écrou de fil (juste pour être sûr, ne touchez pas les fils nus à ce stade).

À l’aide d’un voltmètre (réglé pour la tension) sur l’unité de sonnerie, touchez un fil de test au fil libre de la borne « avant » et l’autre fil de test à la borne marquée « trans ». S’il n’y a pas de lecture, commencez à rechercher le transformateur afin de pouvoir le remplacer.

Laisser un commentaire