Revalorisation des salaires des cadres en 2017: quel secteur s’en sort le mieux ?

Cette année, la majorité des cadres ont vu leur salaire augmenter de 1,7%, ce qui a donné un salaire médian de 43.544 € brut.

Une augmentation identique à celle de l’année précédente

Dans son 15e baromètre annuel, Expectra présente l’état de la revalorisation des salaires des cadres pour l’année 2017. Une augmentation de 1,7% a été relevée, ce qui reste inchangé par rapport à l’année dernière.

Alors que depuis 2013, le salaire médian brut des cadres a une hausse consécutive, une certaine forme d’essoufflement et de stagnation marquera  l’année 2017. Les salariés devront ainsi se contenter de 43.544 euros de salaire médian brut.

70.010 fiches de paie provenant essentiellement de cadres d’entreprise en intérim, en CDD et en CDI ont été nécessaires pour arriver à cette conclusion.

Bien que la reprise économique soit assez convaincante, avec un PIB de +0,7% (selon les chiffres de l’Insee), les employeurs ne semblent pas très portés sur une réelle augmentation adéquate des salaires.

Le top 3 des secteurs qui ont connu une hausse importante du salaire

Un bref du baromètre Expectra montre que certains corps de métier se sont mieux sortis que d’autres.

Les chefs de projet infrastructures se trouvent alors à la première place avec une nette évolution de +6,7%, soit un salaire médian de 44.400 euros par an.

En deuxième place se trouvent les cadres de projet webmarketing avec un salaire médian de 39.090 euros, soit +5,5% par rapport à l’année précédente.

Les gestionnaires de back-office viennent après avec un salaire annuel de 34.050 euros et une augmentation de 5,7%.

Certes, les experts en BTP sont demandés, mais c’est surtout la numérisation des techniques de travail qui a permis à ce secteur de garder son dynamisme. Outre l’infrastructure et l’informatique, le secteur Commerce et marketing connait également une belle ascension.

Vous aimerez aussi...