Le monde selon Google, des inquiétudes bien réelles

Le géant du net s’est déjà incrusté malgré nous dans plusieurs des domaines de la vie des hommes. Il est déjà en marche pour lancer son propre smartphone. Mais Google ne s’arrête pas là. L’Intelligence Artificielle, la maison connectée, le casque Daydream et ses maisons (Googleplex, Google house, Google City…), etc. on se demande où Google compte bien emmener l’humanité maintenant qu’il s’intéresse aux questions d’ordre sanitaire aussi.

 

Des humains réticents à une robotisation à outrance

Selon une étude réalisé par YouGov, que Google prennent possession de nos smartphones ou s’infiltre dans les maisons connectés ne pose pas véritablement de problème. Mais une robotisation à tous les niveaux pourrait rendre la vie totalement maussade. Il faut prendre en exemple le QG de Google situé à Londres. Selon Christine Kerdellant, directrice de la rédaction de l’Usine nouvelle/digitale, « leur projet est celui d’une société aseptisée, ennuyeuse ».

 

Google, sans éthique en matière de santé

Le géant de l’informatique a déjà mis au point des lentilles de contact pour personnes atteintes de diabètes et une cuillère spéciale pour les souffrants de la maladie de parkinson. Mais selon Christine Kerdellant, Google ne fait preuve d’aucune éthique et ne voit les maladies que comme des problèmes à solutionner. « Si Google trouve des solutions contre le diabète ou le cancer, je serai la première à applaudir », affirme-t-elle.

 

Débattre et garder Google à l’œil

Il y a certainement du bon dans ce que Google propose. Mais ce que préconisent les uns et les autres, c’est de ne pas laisser carte blanche à l’informaticien qui risque fort de commencer par jouer à l’apprenti sorcier. Il est déjà un peu difficile pour certains de savoir qu’ils sont traçables, repérables à partir de leurs smartphones qui, pourtant, paraissent comme leur lieu de refuge. Une autre des craintes qui sont mentionnées, c’est une probable catastrophe digne des scénarios hollywoodiens dans lesquelles les IA prennent le contrôle du monde.

Vous aimerez aussi...