Augmentation de la CSG : les députés sont divisés

Les socialistes s’opposent à l’augmentation de la CSG

Mercredi soir, un débat est lancé à propos de l’augmentation de la CSG.

Une augmentation pour équilibrer les taxes après la suppression des cotisations sociales pour les salariés du privé. En Marche et Modem, qui font partie de  la majorité, adhèrent à cette proposition.

Par contre, les socialistes, par l’intermédiaire de Joël Aviragnet, s’y opposent en affirmant que les retraités n’ont pas à financer le niveau de vie des salariés et que cela risquerait de créer un différend entre les citoyens selon le LR Eric Pauget.

Pour combler le trou qu’entraine l’abolition des cotisations des travailleurs privés, 20 millions de personnes devront y verser leurs impôts. Ce trou représente 3,15% du salaire, soit 17,7 milliards d’euros, mais l’augmentation de la CSG rapportera, en retour, 22,5 milliards.

Suite à cette augmentation de la CSG, le niveau de vie des salariés au SMIC augmentera de 263 euros annuels et de 685 euros pour une rémunération de 3000 euros.

Michel Rocard en 1991 a inventé la CSG , et c’est un autre socialiste. Gérald Darmanin, qui a eu l’idée de la CSG actuelle basée sur l’impôt qui  affirme ne pas comprendre les socialistes s’y opposant.

Des améliorations ont été faites

D’après le communiste Pierre Dharéville, cette décision ne correspond pas du tout à l’a doctrine originale de la cotisation sociale. Les Constructifs affirment qu’augmenter la CSG n’est pas la mesure idéale pour aider les entreprises contrairement à la TVA.

Pour LR, ce serait lourd pour les retraités. 60% des retraités pourront bénéficier de faveurs particulières ou une diminution de la CSG, soit environ 8 millions de retraités. Ce sont surtout les personnes âgées plus de 65 ans avec un revenu de 1394 € et les retraités âgés de moins de 65 ans avec un revenu de 1289 €. Les retraités, qui ont un revenu inférieur à 2500 €, bénéficieront d’une baisse de la taxe d’habitation. Et pour ceux qui gagnent, plus de 2500 € payeront une CSG, mais ce sera plus modéré.

Après une discussion mouvementée, le Modem ainsi que deux députés LREM ont exigé une  limite sur la CSG. Une demande du Modem a été faite pour rajouter 10% de retraités dans la liste qui pourra être soulagée sur certains points. Ce serait un geste honorable, affirme Nathalie Elimas. Mais pour Gérald Darmanin, cette modification pourrait couter jusqu’à 500 millions d’euros.

Vous aimerez aussi...