« Nous allons nous joindre aux Etats Unis pour lutter contre la terreur mondial », annonce Poutine

Vladimir Poutine a déclenché un avis de coopération avec les États-Unis sous la présidence de Donald Trump, dans un discours annuel de la nation en  impliquant un ton conciliant mais intransigeant sur la politique étrangère.

En adressant les ministres, les députés et les hauts fonctionnaires du Kremlin, M. Poutine a déclaré que la Russie et les États-Unis sont «conjointement responsables de la stabilité et de la sécurité internationale » et qu’une bonne relation est dans l’intérêt du «monde entier».

« Nous sommes prêts à coopérer avec la nouvelle administration américaine », a déclaré M. Poutine au Kremlin hier.

«Il est important de normaliser et  développer nos relations bilatérales sur une base égale et mutuellement avantageuse.

«Nous partageons la responsabilité d’assurer la sécurité et la stabilité mondiale et de renforcer le régime de non-prolifération.

« Nous espérons unir nos efforts avec les États-Unis dans la lutte contre une menace réelle plutôt qu’un fantasme- le terrorisme mondial. Nos militaires en Syrie remplissent cette tâche ».

Il a ajouté que la Russie défendrait ses propres intérêts, mais n’avait aucune intention de s’impliquer dans des affrontements géopolitiques.

« Nous ne cherchons pas et n’avons jamais cherché d’ennemis. Nous avons besoin d’amis », a déclaré M. Poutine lors de son discours annuel à Moscow.

Le discours à accorder une grande partie à l’économie de la Russie et les affaires intérieures, M. Poutine   reconnait  que la restauration économique de l’année dernière avait été lacunaire, mais favorise une situation d’amélioration continue.

Poutine a finalement parler de la couverture occidentale de la Russie, en critiquant ce qu’il a appelé «mythes au sujet de l’agression russe» et le «soi-disant scandale de dopage» comme attaques sur la réputation du pays.

Vous aimerez aussi...