Marine Le Pen et Emmanuel Macron : les points de similitudes des deux programmes

Il faut bien admettre que les deux candidats arrivés en têtes du premier tour des élections en France, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, sont carrément à l’opposé l’un de l’autre dans leurs idéaux politiques. Mais est-ce pour autant qu’ils n’ont aucun point commun ? Bien sûr que non, sur certaines questions, les points de vue et les propositions sont les mêmes. Mais il n’est pas certain que les connaître puisse influencer d’une quelconque manière la décision des électeurs.

 

De entrepreneuriat aux institutions

Selon les analyses des deux candidats, il faut renforcer la formation professionnelle. Emanuel Macron espère pouvoir lui consacrer une somme de 15 milliards d’euros, pendant que Le Pen pense à la rendre moins opaque et moins coûteuse. Pour ce qui concerne les entreprises, on note que les deux protagonistes veulent bien faire durer les baisses de charges du CICE. Par contre, il faut préciser que si Marine Le Pen n’envisage pas une baisse d’impôts des sociétés en dessous de 24% exception faite des PME, Emmanuel Macron de son côté compte bien baisser la barre jusqu’à 33%.  On ajoutera que les deux penchent aussi pour une revalorisation du montant des salaires des fonctionnaires, mais sans réelles précisions.

 

De la sécurité à l’environnement

Si les deux sont favorables à la construction de plus de places de prison, c’est sur le nombre qu’ils divergent. Emmanuel annonce 15 places en plus alors que Marine Le Pen est montée à 40 000. Même son de cloche pour ce qui concerne nombre de nouveaux hommes en arme. Pour Macron, il faut 7500 policiers en plus et 2500 gendarmes. Du côté de Marine Le Pen, un chiffre est avancé, mais sans nulle autre forme de précision, 15000. Il semblerait par contre que sur le volet environnemental les deux candidats se rapprochent par leur imprécision. Rien de vraiment concret.

Vous aimerez aussi...