Jean-Luc Mélenchon soulagé que le racisme a échoué.

 

Tout comme Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, arrivé à la quatrième position du premier tour de la présidentielle, a lors de sa campagne lutter contre le racisme et le péténisme.Symbol fort de cette campagne il n’a pas oublié de rendre hommage à son tour à ce jeune marocain assassiné par des militants d’extrême-droite le 1er mai 1995.

 

Jean-Luc Mélenchon sur le pont du Carrousel à Paris

Le 1er mai peu avant midi, le candidat malheureux du premier tour de la présidentielle a été vu sur le pont du Carrousel à Paris pour rendre hommage à Brahim Bouarram. Il y a 22 ans jour pour jour, le jeune épicier d’origine marocain a été assassiné à cet endroit même par des skinheads. Lors de son court passage, le leader de La France Insoumise a essayé de mettre en garde ses lecteurs sur le second tour de la présidentielle de ce dimanche. Selon lui, un vote en faveur du Front national de Marine Le Pen représenterait sans doute une « terrible erreur ».

Symbole de la lutte contre le racisme.

 

Depuis ce 1er mai 1995, Brahim Bouarram est vraiment devenu un symbole de la lutte contre le racisme. C’est  pourquoi, en 2003, Bertrand Delanoë, alors maire de Paris, avait même fait poser une plaque commémorative sur le lieu de sa mort. Pour rappel, ce 1er mai 1995 le Front national était dans les rues pour faire un défilé en l’honneur de Jeanne d’Arc. Ils étaient alors environ 12000 supporters de Jean-Marie Le Pen qui marchaient au pas sur la rive gauche de la Seine. Cependant, à ce moment, quatres jeunes skinheads s’étaient échappés du cortège avant de tomber sur le jeune marocain. Emporté par sa haine raciste, Mickaël Fréminet avait alors poussé Brahim Bouarram, dans le fleuve. La Seine étant en crue ce jour-là, ne sachant pas nager, le jeune marocain mourrait noyé. De nombreuses manifestations contre le racisme ont alors suivi sa mort partout en France.

 

Jean Luc Mélenchon qui avait était trouble sur ses intention de vote au second Tour n’a cependant pas pu ébranler Emmanuel Macron qui obtient un score impressionnant de 66% malgré. Il n’en reste pas moins que la France Insoumise vas désormais menait la campagne des législative et pourrait bien devenir une véritable force d’opposition devant le FN.

Vous aimerez aussi...