Jean-Luc Mélenchon battu par Emmanuel Macron

Lors de son interview, Macron se targue de sa victoire. Il a réussi à mettre en place en cinq mois sa politique libérale concernant les ordonnances sur le Code du Travail. Lors d’une visite à Athènes, pour soutenir le lancement d’une nouvelle politique, Jean-Luc Mélenchon a reconnu la victoire du chef de l’Etat en affirmant que pour l’instant, Macron marquait des points.

Mélenchon a extériorisé sa méconnaissance de la situation politique de la France au micro de France Info. Malgré l’impopularité de Macron, le leader de France s’est attendu à des manifestations de tout genre, mais étrangement, tout a été calme.

Mélenchon reste optimiste

Cependant, le leader de la France, Mélenchon, reste optimiste. Il peut revenir dans la partie en cas de manifestation des jeunes, a-t-il affirmé avant de réadmettre que ce n’est pas le cas. Samedi 28 octobre, le leader de France semblait plus combatif. Au congrès organisé par Syriza Zoe Konstantopoulou, pour lancer son nouveau mouvement, il a pris la parole.

Il a dit que le président français devrait restituer l’argent que l’Europe a pris sur le dos des Grecs. Il a ajouté que le chef de l’État français a aidé les banques et les grands pays en exploitant les Grecs.

Au moment de la campagne présidentielle, Yanis Varoufakis défendait Emmanuel Macron en faisant un appel à voter pour le ministre de l’Economie de l’époque. L’ancien ministre grec des Finances estimait que Macron était le seul qui avait l’intention d’aider la Grèce.

Actuellement, Varoufakis voit Macron d’un point de vue totalement différent.

Vous aimerez aussi...