Irak: Hollande rend visite aux soldats français en Irak

Deuxième visite de François hollande en Irak. Le président français a atterri le lundi matin à Bagdad comme il l’avait annoncé le 31 décembre dans ses vœux à la nation.

 

Une visite de soutien          

Accompagné de son ministre de la Défense, Le chef de l’Etat a rendu visite dans la matinée de ce lundi aux soldats français engagés dans la coalition anti Etat Islamique dirigée par les Etats-Unis. Cette visite qui intervient deux jours après un attentat faisant 30 morts dans un marché de Bagdad, est la deuxième de François Hollande en Irak depuis le début de l’offensive il y a deux ans et demi.  Combattre l’EI en Irak, « c’est prévenir le terrorisme sur notre sol »  a lancé le Président de la République avant de promettre « une année de victoire contre le terrorisme ». Dans l’après-midi  le chef de l’Etat s’est rendu à Erbil où il a tenu une conférence de presse conjointe avec le Massoud Barzani, le chef du Kurdistan irakien. Le président a réaffirmé ici que la France ne ménagera aucun effort pour aider l’Irak dans la lutte contre le terrorisme..

Un engagement de Hollande qui ne faiblit pas

A Erbil, le Président indiquait « il faut éliminer Daesh en Irak et en Syrie pour se sauver définitivement de son danger ». Depuis 2012, François Hollande avait engagé dans la lutte contre le terrorisme, les armées françaises et a annoncé lors de sa visite de 2014 en Irak, un soutien militaire accru. Outre l’Irak, le président s’investit beaucoup dans la lutte au Mali où il affirmait en 2013, alors que les Maliens l’accueillaient en libérateur, « Je vis la journée la plus importante de ma vie politique ». Même si l’EI a perdu assez de terrain en Irak et en Syrie, les opérations doivent poursuivre sur le terrain, c’est le cas du Mali également. « Nous n’en avons pas terminé avec le fléau du terrorisme » et il « nous faudra continuer à combattre », a d’ailleurs reconnu le président de la République dans ses vœux au Français le 31 décembre.

Vous aimerez aussi...