Immobilier : L’impact des réformes Macron

Parmi les réformes Macron figurent ceux de l’immobilier. Certainement, le nouveau pouvoir tombe bien sur un marché en bonne santé que ce soit dans l’ancien ou dans le neuf. Les unités de transactions dans l’ancien avoisinent les 900 000. D’autre part, l’investissement dans le neuf est boosté par le Pinel. Ainsi, il n’est pas étonnant si des réformes au niveau du secteur immobilier ait vu le jour.

 

Changement de l’ISF en impôt sur la fortune immobilière.

C’est l’un des mesures que projette le gouvernement. Donc, c’est seulement l’immobilier qui sera touché. Ici, il n’est pas question de changer quoi que ce soit sur les anciennes règles de l’ISF. Mais le but est de les porter uniquement sur le secteur immobilier. Cette nouvelle mesure concerne surtout les patrimoines nets taxables qui valent plus de 1 ,3 millions d’euros.

Il n’y aura aucun impact sur le marché de la résidence principale et celui de la résidence secondaire. Mais le point d’interrogation se situe sur le maintien de la taxation du patrimoine locatif. Les valeurs mobilières  qui sont délestées de l’IFI auront tendance à rendre le placement immobilier moins attractif.

 

Ce n’est pas la fin du monde

Toutefois, le marché de l’investissement locatif ne sera pas brusquement impacté. En effet, il ne faut retenir qu’un bien immobilier n’aura jamais une valeur nulle tant qu’il est debout. Ensuite, on pourrait aussi faire sortir les SCPI et la flat tax de l’IFI. Enfin, il ne faut pas oublier les baux de « mobilité professionnelle » qui sont souvent de courtes durées. Ces types de bail permettent d’avoir plus de souplesse pour les propriétaires.

Vous aimerez aussi...