Emmanuel Macron. Promesse d’exonération de 80% de la population de la taxe d’habitation

Pour Emmanuel Macron, c’est le mieux pour les français; pour l’Association des maires de France, c’est très inquiétant.

 

Déclaration du candidat En Marche !

« L’Etat exonérera les Françaises et Français de classe populaire et de classe moyenne sur leur taxe d’habitation », a déclaré Emmanuel Macron. En effet, puisque 80% des Français vont pouvoir en bénéficier, alors « c’est la mesure la plus essentielle et la plus juste pour le pouvoir d’achat », disait l’ancien ministre de l’Economie. Selon lui, cette mesure ne coûtera rien aux collectivités locales,car en effet elle sera prise en compte par l’Etat. Un budget  total de 10 milliards d’euros, en plus des exonérations existantes, y seront consacrés annuellement et cela est entièrement intégré dans le plan budgétaire mis en exergue par le candidat favori du second tour.

 

Des mises en garde de l’Association des Maires de France (AMF)

Pourtant, l’Association des Maires  de France n’est nullement convaincue de cette décision et déclare ce qu’elle en pense. « Une proposition a été émise d’exonérer de la taxe d’habitation des 80% des habitants,  privant ainsi les communes, et leurs intercommunalités, de 10 milliards d recettes, soit une perte de 36% de l’ensemble de leurs ressources propres ! », disait-elle dans un communiqué. C’est pourquoi, par l’intermédiaire de son président, François Baroin, et le premier vice-président délégué, André Laignel, l’association met en garde Emmanuel Macron si jamais il maintiendra son projet lorsqu’il serait élu. En effet, les élus locaux ont peur de la pratique de l’Etat depuis longtemps qui ne compense plus réellement les conséquences de ses propres décisions. Ainsi, cela pourrait entraîner le fait que les communes ne peuvent plus avoir la capacité d’assurer les services publics essentiels attendus par la population, de l’école à la scolarité. On verra alors si Emmanuel Macron pourra maintenir son projet jusqu’à la fin, mais on verra tout d’abord s’il sera élu ou non.

Vous aimerez aussi...