Donald Trump : Les mises en garde de François Hollande

C’était le premier entretien des deux présidents, Trump et Hollande, mais on imagine que la conversation n’était pas trop chaleureuse. Selon la communication officielle même des Champs Elysées après cette conversation, le président français a déjà mis en garde l’autre à cause de ses agissements sur des sujets qui fâchent.



Les réfugiés

La réponse du président français était très attendue après le décret anti-réfugié que vient de prendre Donald Trump ainsi qu’à ses positions protectionnistes, et il a été très direct dans ses propos.  Pendant l’entretien téléphonique, Hollande a mis en garde son homologue contre « le repli sur soi ». Il affirme que le principe de l’accueil des réfugiés est même un fondement de ce qu’on appelle la démocratie. Hollande a aussi ajouté que face à un monde instable et incertain, les conséquences d’un repli sur soi ou d’une approche protectionniste ne seront pas des plus plaisants pour son homologue. Des conséquences qui peuvent se répercuter sur les domaines économique et politique.

 

L’union européenne, Otan et le climat

Suite à l’interview très fracassante et controversé dans laquelle il disait tout le mal qu’il pensait de l’UE et de l’Otan, c’était sûr que ces sujets étaient aussi discutés pendant l’entretien. Alors dans le communiqué de ce samedi, l’Elysée a seulement prononcé quelques lignes sur ce sujet en disant que « le président de la république a fait part de sa volonté de poursuivre son action en faveur du  renforcement de l’union européenne dans tous les domaines, dont celui de la défense, dans l’intérêt du lien de sécurité transatlantique. Il a marqué le caractère indispensable de l’Otan ».

Le climat aussi a été un sujet abordé, surtout puisqu’on connaît que Trump avait l’intention de retirer son pays de l’accord de Paris sur le climat. Cette sortie serait intolérable pour le président français, qui insiste sur l’importance de la mise en œuvre de la convention de Paris sur le réchauffement climatique, surtout pour le second pays le plus polluant au monde.

Les deux présidents ont convenu de poursuivre leurs échanges sur les sujets essentiels. A part Hollande, le même jour, Trump avait aussi à l’autre bout du fil Poutine et Angela Merkel.

Vous aimerez aussi...