Disparition de Nicole Bricq, sénatrice et ex-ministre de François Hollande

Nicole Bricq, ex-ministre du Commerce extérieur et de l’Écologie sous François Hollande, est morte hier matin à 70 ans. Etant sur son lieu de vacances, elle a fait une chute qui lui a coûté la vie.

Une engagée de la première heure de LREM

Députée, sénatrice et ministre, Nicole Bricq était une femme très engagée dans la vie politique. Sa carrière politique a été très riche.

Élue députée de Seine-et-Marne en 1997 sous la couleur PS, elle a ensuite occupé la poste de rapporteure générale du budget au Sénat en 2011. Elle a été nommée ministre de l’Écologie puis ministre du Commerce extérieur pendant le quinquennat de François Hollande avant de reprendre sa poste de  sénatrice en 2014.

Nicole Bricq était en vacances lors du drame. Tombée dans un escalier, elle a été transportée aux urgences de l’hôpital Poitiers où elle trouvera la mort quelques heures après. Selon le communiqué, la dépouille de l’ex-députée sera inhumée à La Rochefoucauld, dans sa terre natale, dans les jours qui viennent.

Attristés par cette disparition soudaine, nombre de leaders politiques n’ont pas perdu de temps pour présenter leur hommage à la sénatrice. Pour le Président de la République, Emmanuel Macron, elle était une amie, une femme libre et très engagée. Également ému, Christophe Castaner a rappelé que Nicole Bricq a été l’un des premiers à suivre le mouvement La République en marche !

Didier Guillaume, représentant du Parti Socialiste au Sénat, parle d’une figure féminine de la politique française.

Quant à l’ancien occupant de l’Élysée, François Hollande, Nicole Bricq était une passionnée, également engagée, et ayant su évoluer au même rythme que le monde.

Nicole Bricq a été donnée favorite pour les prochaines sénatoriales en Seine-et-Marne au nom de La République en marche !, une candidature qu’elle a refusée il y a une semaine.

Vous aimerez aussi...