Affrontements entre Marion-Maréchal Le Pen et Florian Philippot : Marine Le Pen intervient

Cette semaine, on a assisté à quelques accrochages entre Marion-Maréchal Le Pen et Florent Philippot sur la question de l’IVG. Dans le but de sauvegarder l’intégrité du parti, Marine Le Pen est intervenu ce dimanche sur le  grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

Il faut éviter les « chicayas »

Il est impérativement nécessaire de ne pas  sombrer  le parti de l’extrême droite dans une crise interne.  Le front national doit éviter ce que Marine Le Pen a appelé ce 11 novembre les « chicayas eu égard à la gravité de ce qui frappe » le pays sur un sujet important comme l’interruption volontaire de grossesse  (l’IVG)  qui a opposé Marion Maréchal-Le Pen et Florent Philippot dans la semaine.

Louis Aliot demande également un arrêt des « bêtises »

Pour Marine Le Pen, les français  « seront sévères si on tombe dans des bisbilles, sur des sujets en plus qui leur apparaissent […] lunaires ». Ce lundi sur France 2, Louis Aliot invitait également les deux antagonistes à « arrêter les bêtises » et soutenir la candidate du FN. Quant à la question  de manque de débat soulevée par Marion-Maréchal Le Pen, l’avis du vice-président FN est très clair : « Si elle veut en discuter elle viendra au conseil stratégique et elle en parlera, mais c’est Marine Le Pen la candidate, elle a le projet pour la France (…) de ce point de vue là, le débat aura lieu, mais il est tranché » affirme t-il.

L’IVG, une question à controverses.

En effet, Marion-Maréchal Le Pen dénonçait hier dans le Journal du Dimanche (JDD), une « agression » de Florian Philippot la qualifiant de « seule et isolée » au sein du Front National dans son désir de s’opposer au remboursement « intégral et illimité » de l’IVG. Selon elle, sa tante « semble avoir changé d’avis » sur la question de l’IVG depuis 2012 et il n’y aurait « pas eu de débat en interne » sur la question de prise en charge de l’IVG. Pour lui répondre, la candidate du FN disait hier soir « le débat sur ce sujet a été tranché précisément par mon élection »

Vous aimerez aussi...