Virus ZIKA : Premier cas sexuellement transmis est enregistré au Royaume-Uni

Le tout premier cas d’une personne ayant un virus Zika sexuellement transmis a été enregistré au Royaume-Uni.

La santé publique de l’Angleterre (PHE) a déclaré qu’une femme est atteint du virus par le contact sexuel avec son partenaire  voire qu’il a récemment voyagé à l’une des régions affectées par le Zika.

Elle n’était pas enceinte durant  son infection et donc finalement elle a complètement guérit.

190 sur 265 des voyageurs britanniques identifiés comme étant infectés par le virus ont pris ce dernier lors de leurs voyages aux Caraïbes, selon les chiffres de PHE.

D’autres cas ont été liés à des voyages à la Barbade, la Jamaïque, Sainte-Lucie, Grenade et Trinité-et-Tobago.

Entre-temps, 33 cas ont été liés à des voyages en Amérique du Sud alors que deux patients ont visité la région fortement infectée de Miami-Dade en Floride.

Un cas a été signalé en Asie du Sud-Est et un autre a été lié à un voyage en Océanie.

Le professeur Dilys Morgan, directeur de l’incident de Zika à PHE, a déclaré: « Il est important de se rappeler que le risque principal concerne les voyageurs des pays classés comme ayant un risque d’infection élevé.

«L’infection  Zika est généralement une maladie légère et auto-limitée, et donc les conseils de PHE sont basés sur le fait que notre principale préoccupation est d’éviter une infection pendant la grossesse, afin de prévenir la naissance d’un enfant incomplet.

Les directives officielles avertirent les hommes et les conseillent à utiliser des préservatifs pendant au moins six mois après leur retour d’une zone infectée.

Les responsables de l’OMS ont soulevés la déclaration d’urgence en matière de santé publique ce mois-ci, mais ils ont averti que le lien du virus avec la microcéphalie était encore un «défi important et persistent pour la santé publique».

Vous aimerez aussi...