Que se passe-t-il avec les voitures autonomes de Google ?

Ces derniers jours, diverses informations rendues publiques à propos de Google Car se contredisent. Pendant que certains parlent d’un arrêt des travaux, d’autres annoncent des restructurations au sein de Google pour mener à bien son projet.

Google aurait abandonné selon The Information

En effet, The Information affirmait que Google avait décidé de renoncer à la construction de sa voiture sans pédales ni volant et que désormais l’entreprise californienne va s’appuyer sur d’autres constructeurs automobile pour finaliser sa technologie. Mais la version donnée par Alphabet, la maison mère de Google le mardi dernier est tout autre. A en croire les affirmations du groupe, celui-ci donnait à sa division chargée de la construction de ses voitures autonomes, son indépendance. Alphabet parlait de la création de Waymo, une entreprise spéciale qui a pour charge la création de Google Car. Il semblerait bien que cette nouvelle structure aura à s’allier sur certains partenaires

La concurrence est rude

Bloomberg affirmait que la nouvelle structure de Google pourrait lancer en fin 2007 avec Fiat-Chrysler un service de véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC) autonome pour ainsi concurrencer Uber. Mais Alphabet n’a donné aucune information sur le sujet. Le numéro 1 de Waymo, John Krafick estime que « C’est un signe que la technologie est arrivée à maturité ». L’ex-responsable du projet de la technologie autonome de Google, qui jadis était le numéro 1 de Hyundai en Amérique du nord, poursuit « On peut imaginer que notre technologie peut être utilisée dans des voitures de particuliers, l’autopartage et dans les transports publics »

Alors qu’il était pionner du secteur des voitures autonomes, Google s’est vu dépasser par deux autres firmes que sont Tesla et Uber. La première travaille sur un mode d’assistance semi-autonome et de nombreuses voitures de la seconde sont en train d’être testées à Pittsburgh.

Vous aimerez aussi...