Quand un lycée devient berceau du néo-nazisme

Les élèves d’un lycée à Taïwan ont osé commettre l’impensable. Alors que le monde porte encore les cicatrices de la seconde Guerre Mondiale, mais surtout de l’existence d’Hitler et des ravages de l’holocauste, l’établissement n’a pas hésité à organiser un défilé en l’honneur du nazisme en scandant les actes de barbarie perpétrés par Hitler comme s’il s’agissait d’un slogan.

« Voici Hitler ! Étudiants, saluez-le ! Ou le char vous écrasera, ou vous serez emmené dans la chambre à gaz ! »

Avec une professeure à la tête de l’évènement, criant ces paroles que peu de personne pourrait digérer, l’acte ne peut passer inaperçu. Les étudiants sont vêtus de tenus qui rappellent bien le IIIe Reich. D’ailleurs, pour rendre l’évènement plus impressionnant, les élèves ont même construit un char en carton. Les croix gammées étaient partout et chaque élève y mettait du sien pour que cela soit le plus réaliste possible. Bien entendu, cela a eu un impact plutôt négatif sur l’opinion publique.

Des têtes sont tombées

Comme il s’agit bien d’un scandale et qu’il n’y a pas d’autres adjectifs pour le qualifier, le proviseur a fait savoir qu’il n’est pas pour cette manifestation en soumettant sa démission et en présentant officiellement ses excuses. Il a même profité pour rassurer les personnes outrées par cet acte que les responsables seront aussi sanctionnés. Les actes de ces élèves et de leur professeure ont pris une telle ampleur que le ministère a dû exprimer la nécessité d’une amélioration de l’éducation historique des étudiants.

Même les allemands …

Si les étudiants taïwanais n’avaient pas conscience de ce qu’ils étaient en train de faire, les dignitaires allemands qui étaient présents dans le pays n’ont pas manqué de constater que la professeure et les étudiants n’avaient en réalité aucune idée des faits historiques qui font que leur acte puisse avoir une portée négative sur de nombreux pays à travers le monde.

Vous aimerez aussi...