Obama prend de l’avance sur les forages en Arctique

L’ancien président des États-Unis, Barack Obama a défendu tout nouveau projet de forage de gaz ou de pétrole dans l’océan Arctique. Cette décision qui devance l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche qui compte revoir les réglementations environnementales du pays.

Une guérilla juridique s’annonce entre les deux partis

Obama a annoncé dans un communiqué que les États-Unis vont franchir une étape historique pour préserver les écosystèmes de l’Arctique suite à leur partenariat avec le Canada. Cela impliquerait la nécessité de réduire l’exploitation des énergies fossiles afin de limiter les changements climatiques.

Un haut responsable de la Maison Blanche a affirmé que cette décision qui a été prise ce mardi ne pourra être remise en cause par aucun autre président puisqu’elle s’appuie sur une base légale solide. Une situation qui provoquerait peut-être une levée de bouclier dans le camp républicain et qui risquerait l’entrée dans une hostilité juridique.

Une décision qui risque d’augmenter le taux de chômage

D’après l’API (American Petroleum Institute), qui protège les intérêts de l’industrie pétrolière, cette initiative risquerait d’entraîner le pays dans une mauvaise direction. À noter que cet ancien président a déjà interdit l’exploitation de 31 canyons sous-marins dans l’Atlantique. Alors que le nouveau président, Donald Trump met encore en doute la réalité de l’existence du changement climatique. D’ailleurs, il a décidé d’arrêter l’intrusion de l’Agence américaine de protection environnementale dans la vie des citoyens américains.

En plus de cela, Trump a désigné le ministre de la Justice de l’Oklahoma, Scott Pruitt qui se chargera d’annuler toutes les réglementations en relation avec la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le pays. Erik Milito, un des dirigeants de cette agence a aussi ajouté que le blocage de l’exploitation offshore sur ce domaine pourrait affaiblir la sécurité nationale et faire augmenter le prix de l’énergie dans le pays.

Vous aimerez aussi...