L’Union européenne dévoile un fonds commun de défense de 5 milliards d’euros « pour aider à la sécurité »

La Commission européenne a révélé son plan pour renforcer les prouesses militaires du continent.

Après 2020, un fonds d’investissement annuel de 5 milliards d’euros (5,3 milliards de dollars) permettrait aux gouvernements de développer des actifs ensemble, tandis qu’un pot de recherche séparé recevrait jusqu’à 500 millions d’euros par an.

Le vice-président de la Commission européenne, Jyrki Katainen, a déclaré mercredi à la presse que les États membres de l’UE souhaitent que le projet se poursuive comme un moyen d’accroître la sécurité tout en économisant.

Il a également prétendu que les pays traditionnellement opposés au plan étaient maintenant venir autour.

« Certains Etats membres qui ont été traditionnellement très critiques à la coopération de défense ont en quelque sorte changé d’avis parce qu’ils ont vu que nous ne changeons pas de traités », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

La Commission européenne affirme que le manque de coopération en matière de défense et de sécurité entre les membres de l’UE coûte entre 25 et 100 milliards d’euros par an.

En 2015, les États-Unis ont investi plus de deux fois plus que les dépenses totales des États membres de l’UE en matière de défense, selon les données de la commission.

Au cours de la campagne électorale américaine, Donald Trump a menacé de retirer son soutien à l’Alliance militaire de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) si ses collègues n’augmentaient pas leurs dépenses.

Katainen a déclaré mercredi que les travaux visant à renforcer la coopération militaire se faisaient au niveau de l’UE depuis au moins deux ans et n’était pas une réaction à la menace de Trump.

Federica Mogherini, Haute Représentante de l’Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité, a déclaré que si les Européens investissent mieux dans la défense, cela ne minera pas l’OTAN.

« Il n’y a pas de concurrence, pas de duplication, mais c’est un travail conjoint que nous faisons, c’est pourquoi nous avons trois piliers de notre paquet, l’un de ces trois piliers est de renforcer notre coopération avec l’OTAN », a-t-elle déclaré mercredi.

Et Mogherini a déclaré que tous les membres actuels de l’Union européenne, y compris le Royaume-Uni, appuient le plan.

« Les États membres sont, tous, 28, entièrement à bord à ce sujet.

« Un nouveau niveau d’ambition avec un besoin de développer des capacités au niveau européen a été adopté à l’unanimité comme toujours par le conseil, y compris l’Ukraine et tous les autres 27 Etats membres », a déclaré Mogherini.

Vous aimerez aussi...