Le mont Agung face à une très probable éruption : Bali s’active

A Bali, les autorités ont évacué plus de 136 000 personnes de la zone entourant le mont Agung par mesure de sécurité d’une très probable éruption du volcan. De la fumée blanche de plus en plus épaisse s’échappe du cratère.

Les mesures de précaution prises

Cette île paradisiaque de l’archipel indonésien se prépare à un chamboulement majeur dans sa partie nord-est. En effet, c’est dans cette partie que se trouve le mont Agung à 3000 mètres d’altitude abritant un volcan encore actif.

Depuis août, le volcan qui est entré pour la dernière fois en éruption en 1963 gronde ! Selon une déclaration faite par l’Observatoire indonésien de volcanologie et des risques géologiques, 165 secousses telluriques ont été enregistrées entre minuit et midi.

Les autorités ont décidé de sécuriser les lieux dans un rayon de 9 kilomètres en évacuant plus de 136 000 personnes. Des dizaines de milliers de personnes ont par ailleurs déjà quitté la localité par mesure de sécurité.

Toutes ces personnes sont prises en charge dans près de 500 centres comprenant des gymnases, des tentes ou d’autres infrastructures publiques. SEM Joko Widodo, président de Bali, s’est lui-même rendu ce mardi 26 septembre dans un centre d’accueil pour rendre visite aux familles déplacées au sud du volcan Agung. L’île Lombok a été aussi investie provisoirement pour accueillir ces personnes. Avec toutes ces mesures, les Autorités balinaises cherchent à rassurer les touristes, très nombreux sur l’île.

30 000 têtes de bétail donnent du fil à retordre aux Autorités

C’est un cheptel de 30 000 têtes qui inquiète également les Autorités de Bali, du bétail localisé directement dans la zone à risque. Les fermiers inquiets rechignent cependant à abandonner leurs bêtes et par cette même voie à quitter les lieux. Outre le problème de personnes, les Autorités doivent faire face à un problème de taille !

Vous aimerez aussi...