La prison pour l’héritier de Samsung, Lee Jae-Yong ?

Le fils du président du groupe Samsung et petit-fils de son fondateur, Lee Jae-Yong est accusé de corruption et pourrait bien être arrêté. Il a été entendu par le tribunal de Séoul le 12 janvier. Alors, est-t-il coupable ou non ? On le saura ce mercredi.   

 

Des soupçons et accusations

Corruption et trafic d’influence, ce sont les charges qui peuvent peser sur Lee Jae-Yong. C’est une affaire dans laquelle sont impliquées les plus hautes instances de l’Etat et qui a même entraîné la destitution de la présidente Park Geun-Hye.
Les autorités Sud coréennes cherchent à démontrer si vraiment Lee, 48 ans, a soudoyé Choi, amie de la présidente Park, en échange d’une faveur. Alors, les 17 millions de dollars que le groupe a donner aux fondations privés de Madame Choix sous couvert de financer les entraînements sportifs de cavaliers sud-coréens avaient-t-il été liés à quelque chose de louche? Selon les enquêteurs, cela peut être lié à obtention du feu vert du gouvernement à une fusion controversée en 2015. Pour rappel, tous les grands groupes coréens (Hyundai, LG, Lotte) ont bien participé à cette oeuvre, mais c’était Samsung qui a été le plus généreux.

 

Succession devenue incertaine

Le conglomérat coréen, le premier du pays, a été toujours depuis son début dirigé par la famille. Fils du président de Samsung, Lee Kun-hee, et petit-fils du fondateur du groupe Lee Byung-chul, cela doit être au tour de Lee Jae-Yong de diriger le groupe. D’ailleurs, il a été préparé depuis des années pour cela. Il est même celui qui dirige le groupe après que son père avait eu un problème de cœur en 2014. Alors s’il va vraiment avoir l’arrestation, il se peut qu’il n’y aura pas de famille Lee à la tête de Samsung du moins pour quelque temps.

Certes, cette arrestation peut avoir des conséquences plus désastreuses surtout sur l’économie nationale, mais les enquêteurs sont clairs en disant que la justice est plus importante. Dans cette affaire, Samsung risque vraiment gros alors qu’il s’est à peine remis du problème Galaxy Note 7.

Vous aimerez aussi...