Espagne : Près de 400 000 chômeurs ont trouvé du travail en 2016

Même si le taux de chômage est descendu sous la barre des 20 % en Espagne, près d’un jeune sur deux reste encore sans travail dans le pays. Toutefois, le nombre de chômeurs inscrits à l’Agence nationale de l’emploi a considérablement diminué, avec 390 534 personnes réengagées.

Le chômage en Espagne comparé à celui de la France

Avant celle de la France, la courbe du chômage de l’Espagne a commencé à prendre une tournure inverse et dans des proportions importantes. Selon les dernières statistiques de l’équivalent de « Pôle emploi » de l’Espagne, sur l’ensemble de l’année 2016, le taux de chômage a diminué d’environ 9,54 % avec les 390 534 chômeurs qui ont retrouvé du travail. Toutefois, le nombre de demandeurs d’emploi en France se voyait diminuer de 125 400 l’année dernière, soit une baisse de 3,2 % en moyenne. Ce qui limite considérablement les critères de comparaison.

Les jeunes en sont les plus touchés

Au plus fort de la récession dans le pays, le nombre de chômeurs a déjà atteint les 5 millions de personnes et actuellement le problème concerne encore 3,7 millions d’individus. Ce qui laisse penser que la situation de l’emploi est encore très dégradée en Espagne même si plusieurs améliorations sont déjà en cours. Les calculs de l’Institut national de la statistique ont montré que le taux de chômage du pays est descendu à 18,9 % au troisième trimestre 2016.

Toutefois, le chômage reste un fléau majeur chez les jeunes, puisque le taux d’inactivité atteint encore les 46 %. Pour remédier au problème, le chef du gouvernement conservateur, Mariano Rajoy a promis de créer au moins 500 000 emplois par an pour son deuxième mandat. La diminution du taux de chômage devrait pour cela être régulière avec une réduction de 2,3 % prévue pour cette année.

Vous aimerez aussi...