Donald Trump à la Présidence : Une gigantesque manifestation dans le monde

Deuxième jour de règne et déjà des mouvements de contestations dans le monde. Ce samedi  21, plusieurs millions de personnes ont envahi les rues dans plusieurs villes du monde pour manifester contre le nouveau locataire de la Maison blanche.

 

Une mobilisation incroyable

C’est une démonstration de force qui prouve très clairement la crainte des populations à propos de la gestion que leur prépare le milliardaire au pouvoir. Que ce soit à Washington, Londres, Paris, Montréal, Mexico ou encore Tel Aviv ; bonnets roses sur la tête, les manifestants – surtout les femmes – ont envahi les rues dans le cadre des « Marches des femmes » qui ont été organisées pour la défense des droits civiques. Le succès de cette manifestation a dépassé les prévisions des marcheurs et marcheuses. La police de Los Angeles parle d’un demi-million de manifestants dans la ville ; même constat à New York. Les organisateurs ont également noté à Washington plus d’un million de manifestants et de plusieurs centaines de milliers à Chicago, Denver, St Louis, San Francisco, Boston et plusieurs dizaines de villes américaines.

 

 » Hey hey, ho ho, Donald Trump doit partir ! »

La plus grande manifestation avait lieu à Washington. De 200.000, les organisateurs ont relevé leur estimation à 500.000 participants. Ici les marcheurs ont envahi plusieurs rues autour de la Maison Blanche criant « Hey hey, ho ho, Donald Trump doit partir ! ». D’autres manifestants, n’ayant pas accès à l’Independence Avenue où la marche était prévue – parce que la place était pleine à craquer – se sont déplacés sur le National Mall voisin. Parmi ces manifestants, on pouvait distinguer Susan Rice, l’ancienne conseillère de Barack Obama et  aussi John Kerry, l’ancien secrétaire d’Etat. Hillary Clinton, qui était face à Donald Trump pour ces élections, a également écrit sur Twitter « merci de vous lever, de vous exprimer et de marcher pour nos valeurs ». D’autres personnalités comme le cinéaste Michael Moore ou encore les actrices Scarlett Johansson et America Ferrara étaient également de la partie à Washington. « Je ne pense pas que [Trump] ait accédé au pouvoir. Le pouvoir est ici » a déclaré Michael Moore. Donald Trump n’a pas réagi à ses manifestations. Toutefois il a indiqué sur twitter qu’il était « honoré de vous servir, le grand peuple d’Amérique, en tant que 45e président des Etats-Unis »

Vous aimerez aussi...