Donald Trump a fait ses premières victimes

En signant son premier décret dans la soirée du 20 janvier 2017, Donald Trump a choisi pour cible la réforme de la santé « Obamacare » et la loi Climat d’Obama. Il compte pour cela alléger le poids de la loi sur la protection des patients et des soins abordables et attaquer la loi d’Obama sur la lutte contre les changements climatiques.

 

Le nouveau président américain n’a pas perdu de temps

La refonte du site internet de la Maison Blanche a indiqué que Donald Trump a l’intention d’éliminer les politiques non nécessaires d’Obama pour le climat et les eaux, juste après son serment le vendredi à la mi-journée. Ce décret a également pour but de diminuer l’importance de la loi sur la protection des patients et des soins abordables.

Apparemment, les républicains n’ont pas encore proposé de plan global sur le remplacement de la loi actuelle, ce qui rend les détails encore très flous. Outre ces décisions, le nouveau président a également retiré le buste de Martin Luther King dans le bureau ovale relooké où il a signé le décret. Il a pour cela installé de nouveaux rideaux dorés et a remis le buste de Winston Churchill.

 

Transformation du site de la Maison Blanche

L’arrivée de Donald Trump au pouvoir a amené à la revue de fond en comble du site de la Maison Blanche. Le changement majeur qui a marqué les internautes était la disparition de la page sur le changement climatique et le remplacement de cette dernière par le projet énergétique « América First ». Apparemment, l’administration Trump cherche à créer des emplois et à payer la rénovation des infrastructures publiques en abandonnant la politique de réduction des énergies polluantes mise en place par l’ancien président Barack Obama et en reprenant le forage du pétrole et du gaz schiste.

Vous aimerez aussi...