Chopard et le développement durable, un engagement qui fait du bien à la planète

Dans un monde en mutation constante, il est essentiel de savoir s’adapter à un contexte socio-économique mouvant. Ces dernières années, la question de l’environnement s’est placée au coeur des préoccupations politiques majeures.

Il devient alors urgent que les sociétés de grande envergure évoluent au rythme des besoins de la planète et changent elles aussi leur manière de produire pour rejoindre la voie du développement durable. Dans ce contexte, la maison Chоpard, spécialiste en joaillerie de renommée mondiale, s’applique à donner l’exemple en endossant le rôle de pionnière en matière de responsabilité écologique. En effet, à l’occasion de Baselworld 2018, la maison Suisse a annoncé qu’elle n’utilisera plus que de l’Or Ethique dans ses créations de montres et de bijoux, et ce à partir de juillet 2018.

Chopard : les débuts d’un succès mondial

C’est en 1860 que la célèbre marque connaît ses débuts prometteurs. À Sonvilier, en Suisse, un certain Louis Chopard crée tout d’abord un modeste atelier d’horlogerie. Néanmoins, la précision et la qualité du travail de l’audacieux jeune horloger rendront ses montres célèbres jusqu’en Russie tsariste et en Scandinavie. Dès lors, l’entreprise de plus en plus reconnue se transmit de génération en génération jusqu’en 1963, lorsque le dernier Chоpard revendit la compagnie à Karl Scheufele, un horloger et joaillier allemand. Avec sa femme Karine Scheufele, Karl dynamise l’entreprise et la mène vers un véritable succès économique. La réputation de Chоpard n’est désormais plus à faire, la marque devient une référence en matière de joaillerie. Dès lors, l’entreprise ne cesse de s’agrandir et d’accroitre sa production jusqu’en 2000, où elle produit près de 70.000 montres de luxe par an.

Caroline Scheufele et Karl Friedrich Scheufele

Caroline Scheufele co-présidente de Chopard et son frère Karl-Friedrich Scheufele co-président de Chopard.

Aujourd’hui, la maison Chоpard est l’une des dernières entreprises joaillières et horlogères familiales au monde. À sa tête, les enfants de Karl et Karine Scheufele, Caroline et Karl-Friedrich intègrent avec brio le savoir-faire que la marque a su construire depuis ses débuts. Toujours à la pointe de l’excellence, en 2017, la maison remporte le prix de l’Aiguille d’Or lors de la 17 ème édition du Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG). Avec ce prix, l’entreprise confirme une fois de plus son rang de première de la classe sur la scène mondiale de la qualité et du luxe.

Chоpard : une entreprise visionnaire et innovatrice

Incarnant la modernité et le bon goût, Chоpard s’attache également à promouvoir de nouvelles valeurs éco-responsables et bouscule le monde de la joaillerie de luxe. Depuis 2013, en effet, la maison a entamé un partenariat unique avec l’Alliance for Responsible Mining (ARM). Cette démarche vise à reconnaitre le travail responsable des ouvriers qui fournissent l’or utilisé pour la confection des bijoux et à soutenir ainsi les travailleurs des mines artisanales d’Amérique Latine. La marque souhaite donc jouer la carte de la transparence totale sur la provenance de ses matières premières et entretient des liens étroits avec des fournisseurs de longue date.

Chopard Or Ethique

Or blanc Chopard certifié Fairmined

À ce sujet, Caroline Scheufele déclare à propos de ces nouvelles valeurs de la marque, « Chоpard est synonyme de luxe véritable et, aujourd’hui, cela signifie que l’on sait d’où viennent les matériaux précieux utilisés en joaillerie, validés par des organismes indépendants ».

Dans cet élan d’engagement écologique, la marque a lancé une collection intitulée « Green Carpet » en collaboration avec Eco-Age et Livia Firth pour le mythique festival de Cannes. Les bijoux, à base d’or éthique ont ainsi pu être portés et mis en avant par les stars du tapis rouge comme Léa Seydoux, Julianne Moore ou encore Marion Cotillard, connue pour son talent d’actrice et son engagement écologique.

Mais pour le joaillier, la consécration de cette démarche éco-responsable s’est produite en 2017 lorsque la célèbre maison à réalisé la non moins célébrissime palme d’or du Festival de Cannes. La récompense suprême a ainsi été ornée de 167 diamants certifiés responsables et sertis sur une tige en or éthique.

Palme d'Or Chopard

La Palme d’Or du Festival de Cannes 2017 réalisée par Chopard a été ornée de 167 diamants certifiés responsables et d’une tige d’or ethique.

L’éveil écologique des entreprises mondiales

Avec de tels engagements, la marque ouvre les portes d’une nouvelle ère respectueuse de l’Homme et de l’environnement, éco-responsable et transparente sur tout le processus de production. Mais heureusement, elle n’a pas été la seule à faire le choix d’une production plus respectueuse de la planète. Une autre maison de joaillier de luxe, Swarovski, a pu elle aussi présenter ces diamants éthiques lors du dernier festival de Cannes.

Mais les bijoux ne sont pas les seuls à vouloir se tourner vers un monde plus vert. D’autres marques de renommée mondiale ont adopté des démarches éco-responsables afin de réduire leur impact nocif sur l’environnement. Patagonia, la célèbre entreprise de vêtements de sport est elle aussi connue pour ses engagements écologiques. En effet, elle utilise uniquement du coton écologique et des chlorofibres pour la confection de ses vêtements. En plus de cela, la société reverse 1 % de ses bénéfices à des organisations qui luttent pour la protection de l’environnement. On peut également citer Siemens AG, société spécialisée dans les hautes technologies qui peut se vanter de mettre en place une gestion responsable de ses déchets ainsi que de ses matières premières pour réduire considérablement son emprunte écologique.

L’engagement écologique, un enjeu essentiel du XXIème siècle

L’engagement écologique fait donc indéniablement partie des enjeux essentiels de ce XXI ème siècle et les plus grandes sociétés mondiales en ont bien conscience. Il est alors important qu’elles montrent l’exemple et s’engagent dans la voix du respect de la planète et de l’homme. Seules les sociétés modernes et ouvertes sur le monde actuel et son fonctionnement peuvent changer les choses. Et elles le savent, leur succès repose sur le durable. Quant à nous, pour un lendemain meilleur il importe à chacun d’agir à son échelle tout en restant conscient de l’impact que produit notre mode de vie sur notre belle planète.

Vous aimerez aussi...