Belgique: une jeune étudiante française a été tuée par son voisin

Le lundi soir, à Liège, une étudiante en vétérinaire a été retrouvée morte à son domicile. Apparemment, la défunte a été étranglée et poignardée par son voisin âgé de 54 ans et ce dernier reconnait qu’il l’avait tué.

Louis a séché ses cours

Étudiante en quatrième année de la faculté de l’Université de Liège en Belgique, la jeune femme de 24 ans dénommée Louise a été retrouvée morte à son logement dans la région de Longdoz. Suite à une autopsie réalisée par le parquet de Liège, la mort de la jeune femme ne s’agit pas d’un accident, mais elle a été prévue. Cette dernière a d’abord été  étranglée puis poignardée à plusieurs reprises. Le lundi, dans la matinée, sa camarade de classe a eu des doutes sur son absence en cours. En effet, elle a tout de suite prévenu un des voisins de la victime. Face à cette situation, le voisin de cette dernière s’est rendu à son appartement pour y jeter un coup d’oeil. Celui-ci était sous le choc lorsqu’il a révélé le corps inanimé de la jeune française de 24 ans.

Un quinquagénaire réprimandé pour affaire de viol

D’après le parquet de Liège, un voisin de Louise, âgé de 54 ans a confessé qu’il l’avait assassiné après avoir démenti plusieurs fois. Ce suspect a déjà été condamné maintes fois pour des affaires de viols. En 2015, le cinquantenaire a été placé sous surveillance électronique. Au moment des faits, ce dernier a confirmé qu’il ne s’est pas rendu compte des moindres gestes qu’il aurait pu effectuer, après une consommation de boisson alcoolique. Suite à une investigation, des traces de sang ont été découvertes dans son appartement, ainsi qu’une chaussette recouverte de sang retrouvée dans un sac poubelle qui lui appartenait. En revanche, la jeune étudiante française n’a subi aucun abus sexuel lors de l’autopsie pratiquée par le parquet de Liège.

Vous aimerez aussi...