Attentat dans les Ramblas: l’assaillant abattu par la police

Younès Abouyaaqoub, l’auteur présumé de l’attentat de Barcelone et qui a causé la mort d’une dizaine de personnes, a été abattu lundi par la force de l’ordre espagnole. Sa cavale a duré quatre jours avant de se faire arrêter et tué en criant « Allah est grand ».

Ripoll devenu une planque pour de jeunes djihadistes

Younès Abouyaaqoub a été admis par la police comme étant l’auteur principal de l’attentat des Ramblas à Barcelone. Âgé de 22 ans, ce jeune marocain est originaire de la petite ville de Ripoll. Le jeune homme était le conducteur de la fourgonnette qui a fauché le 17 août une foule amassée sur Les Ramblas.

Cet attentat a fait 13 victimes et plus de 88 blessés. Après avoir fauché de sang-froid ses victimes, Younès Abouyaaqoub a pris la fuite dans une foule complètement paniquée.

Dans sa fuite, à 6 km des Ramblas, le terroriste aurait fait une autre victime en volant sa voiture. Cette fois-ci, c’est un automobiliste qui sera tué d’un coup de poignard. La voiture, quant à elle, est abandonnée plus loin à la vue d’un barrage mis en place par les forces de l’ordre.

Alertés par des témoins, des agents se sont mis à la trace de ce terroriste, ce qui les mène dans la ville de Subirats. C’est donc en le voyant ouvrir sa chemise et en criant «  Allah est grand » que les forces de l’ordre ont commencé à ouvrir le feu.

Mort sur le coup, Younès Abouyaaqoub portait sur lui une fausse ceinture explosive et d’autres armes blanches.

L’auteur des attentats aura donc parcouru plus d’une quarantaine de kilomètres durant les quatre jours que dura sa cavale. Habitant de la ville de Ripoll, Younès Abouyaaqoub est décrit par ses voisins comme un jeune homme sans histoire, mais que les terroristes ont réussi à laver son cerveau avec ses autres compagnons de la mort.

Vous aimerez aussi...