Amérique latine : Quand Zika et El-Niño ne font pas bon ménage

Du point de vue sanitaire, l’année 2015 restera tristement inoubliable pour les latino-américains. La fièvre Zika y a fait beaucoup de victimes. Une situation qui fut difficile à maîtriser. Beaucoup de mois plus tard, des scientifiques tentent d’expliquer pourquoi.

Le phénomène El-Niño y serait pour quelque chose

C’est au Brésil que la maladie avait fait le plus de victimes. Une étude pilotée par l’Université de Liverpool et publiée dans le « Proceedings of the National Academy of Sciences », a essayé de trouver un lien de cause à effet entre l’apparition du phénomène climatique El-Niño et la fulgurante propagation de la maladie.

El-Niño est un vent chaud qui souffle sur l’Amérique du sud à une certaine période de l’année. Il s’est fait que cette période a coïncidé avec l’apparition de la fièvre Zika. Selon les scientifiques, cette période particulièrement chaude a été favorable au développement des moustiques qui sont, rappelons-le, vecteur de cette maladie. Deux espèces de moustiques ont bénéficié de cette période faste pour leurs espèces. D’un côté, on a le moustique tigre d’Asie et de l’autre, celui responsable de la propagation de la fièvre jaune.

El-Niño ne serait pas totalement responsable

Les mêmes études pointent du doigt d’autres facteurs qui auraient favorisé la propagation du virus de la fièvre Zika. Selon Cyril Caminade, épidémiologiste à l’Université de Liverpool, « D’autres facteurs ont pu jouer un rôle dans l’amplification de l’épidémie, par exemple le fait que la population sud-américaine n’avait jamais été exposée au virus ». Le virus serait arrivé par voie maritime au Brésil en 2013, estiment les scientifiques.

Mais ce n’est pas tout. D’autres sources pensent que certaines conditions auraient eu une part déterminante dans cette épidémie. Sont mentionnés les voyageurs et les commerçants qui auraient été en contact avec une souche virulente du virus et qui auraient été soumis à une double infection avec la dengue.

Vous aimerez aussi...