755, c’est l’effectif de diplomates américain qui sera renvoyé de la Russie d’après Poutine

Décidément, entre Washington et Moscou, rien ne va plus. Le dimanche 30 juillet, face aux sanctions prises par les États-Unis, le patron du Kremlin a pris l’initiative de réduire de 755 le nombre de personnes et de staff techniques des États-Unis travaillant en Russie. Une décision diffusée par la chaîne publique Rossia 24.

Une riposte de la part de Poutine

Alors que plus d’un millier d’Américains travaillent en Russie comme représentants diplomatiques, désormais, ce nombre devra se limiter à quelques centaines. Une réduction qui mettra au même niveau le nombre de diplomates entre les deux super puissances.

Pour rappel, le Sénat américain a décidé à l’unanimité le projet de loi sanctionnant Moscou pour ses présumées ingérences durant les élections américaines de 2016.

Des hackeurs russes ont été accusés d’avoir fait élire directement Donald Trump. Une accusation qui, d’après ce dernier, est une pure imagination des démocrates.

Pour l’heure, la balle est entre les mains de Donald Trump. Ce texte qui vise également la Corée du Nord et l’Iran n’attend plus que la signature du président pour être appliqué.

Quoi que décidé à mettre en application son projet de loi, le Kremlin s’est encore prononcé pour une ouverture de dialogue. Selon les dires de Poutine, la Russie a été plus que patiente vis-à-vis des USA. Mais vu l’actualité, une riposte venant de la Russie est juste.

En tout cas, la riposte peut encore durcir le ton si les préjudices faits à l’encontre de la Russie s’amplifient. Une riposte plus sévère que Poutine ne souhaite pas mettre en application d’après toujours ses discours.

Vous aimerez aussi...