Vigilance pour vos investissements en SCPI et OPCI

Les particuliers sont devenus en quelques années des férus des investissements immobiliers SCPI et OPCI. L’autorité des marchés financiers et l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution appellent pourtant à la vigilance pour ce genre de ventre immobilier.

 

Un placement pas sans risque

Sur les affiches de pubs, comme sur les textes d’informations sur le Net, les agences SCPI et OPCI insistent sur la qualité de leur placement. Le message est tellement martelé que ce marché a connu une hausse respective de 30 % et de 66.4 % par rapport à l’année dernière. En outre, les rendements de ce genre de placement sont encore plus intéressants que l’assurance vie des banques. En moyenne, avec un SCPI, vous pouvez gagner jusqu’à 4 % et plus.

Il est pourtant de mise de remettre les points sur les I. comme pour tous placements dans la pierre, ceux en SCPI et OPCI  sont exposés à quelques risques. Vous ne pouvez prétendre à des bénéfices si vous choisissez la mauvaise qualité de bien ou le mauvais emplacement.

Risque mutualisé dirait les agences, mais ils n’en restent pas moins des risques quand même.

 

Un rappel des obligations des prestataires

L’AMF et l’ACPR rappellent également les obligations des prestataires en SCPI et OPCI. La logique voudrait que ce genre de placement, devenu grand public depuis quelques années, ne se fasse que dans un but de diversification de patrimoine immobilier. Il doit être l’exception et non la règle.

En outre, les agences doivent choisir avec soin leur client. Ce doit être des particuliers capables de prendre cette décision en toute connaissance de cause. Les professionnels doivent donner toutes les informations, avantages et risques, en rapport avec le placement avant la signature du contrat. En outre, ils doivent être de bon conseil afin d’assurer la qualité des produits acheter.

Vous aimerez aussi...