Quelques conditions toujours favorables au crédit immobilier

Plus d’une année que les taux appliqués sur les crédits immobiliers sont en baisses. En cette entame de la nouvelle année, des hausses sont déjà appliquées, mais ce n’est pas pour autant que toutes les possibilités pour bénéficier de coûts réduits sont réduites au néant.

 

Des avantages pour acheteurs

Il faut s’attendre à ce que le deuxième trimestre de cette année 2017 connaisse encore une nouvelle hausse du taux d’intérêt sur le crédit immobilier, car les banques continuent de mener des réflexions à ce sujet. Et pour avoir bénéficié de taux revus à la baisse pendant plus d’un an, il n’est pas vraiment évident de s’attendre à une nouvelle baisse.

Certains types d’acheteurs peuvent encore bénéficier de quelques conditions favorables. Mais pour cela, il faut avoir le profil adéquat. Autant dire que ces conditions ne sont pas profitables à tout le monde.

 

Trois profils distincts

L’acheteur de 30 ans : Avec un salaire minimal de 1800 euros et un emprunt de 150 euros étalé sur une durée de 25 ans, ce dernier peut obtenir un taux d’intérêt de 1,65% contre une mensualité de 610 euros. Dans certaines banques, il est possible de faire des emprunts sans apports. Avec un apport de 20%, le taux d’intérêt peut baisser jusqu’à 1,40% sur cette même durée.

Le couple de 40 ans : Pour un salaire de 6000 euros, le couple peut faire un prêt de 500 000 euros dont le paiement sera échelonné sur une durée de 20 ans. La mensualité sera de 2365 euros avec un taux d’intérêts de 1,30%. Dans un cas comme celui-ci dans lequel les revenus du couple sont jugés suffisamment élevés, un taux de surrendement de 39% maintient le couple éligible. Cependant, la banque pourra exiger un apport de 10%.

Le couple retraité : Sur une durée d’emprunt de 15 ans, avec un prêt de 170 000 euros, le couple devra disposer d’un salaire de 3000 euros au moins. Ainsi, il pourra bénéficier d’un taux de 1,05% avec des mensualités de 1021 euros. Un apport de 20% sera exigé.

Vous aimerez aussi...