Les SCPI, une autre manière de faire du profit

Compte tenu de la chute vertigineuse des taux d’intérêt, le rendement des produits d’épargne a largement baissé. Il n’y a que la pierre-papier qui maintient encore une forte rentabilité.

Une astuce ingénieuse pour épargner

En France, la pierre est très appréciée. En plus d’offrir une stabilisation, sur le long terme, du patrimoine, la pierre permet de disposer d’un complément de revenus pendant la retraite. Son fonctionnement est très simple. Les particuliers confient leur argent aux sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) qui les utilisent pour acquérir en France et dans le reste de l’Europe, des biens immobiliers tertiaires tels que des hôtels, des boutiques, des bureaux etc. ces biens sont ensuite mis en location par les SCPI qui récupèrent le loyer et l’utilisent pour gérer les travaux de rénovations si nécessaires. Des dividendes sont versés à chaque porteur de parts, tous les mois, tous les trimestres ou tous les semestres.

Un système en croissance

Les SCPI sont de plus en plus le choix de nombreux français. L’été dernier, les 174 SCPI de la France capitalisaient plus de 40 milliards d’euros. En effet, ce qui rend l’investissement dans la pierre assez accessible, c’est qu’il ne faut pas nécessairement une grosse somme pour investir. Avec quelques milliers d’euros, il est possible d’acheter des parts. Une preuve que le système rapporte est qu’en 2015, le rendement moyen était de 4,85 % par placement. A ce rendement s’ajoute un pourcentage moyen de 1,55% représentant une revalorisation du prix des parts. Ce qui est largement au-dessus des rendements que proposent d’autres placements tels que le livret A ou l’assurance-vie.

Notons que toutes les SCPI n’ont pas les mêmes stratégies d’investissement. Pour ce faire, l’idéal est de répartir son investissement sur trois SCPI, ou à défaut deux, pour diversifier les actifs tout en minimisant les risques.

Vous aimerez aussi...