Les foyers énergivores, cibles du plan Rénovons

La loi de transition énergétique dont l’objectif est de corriger le degré de consommation de certaines maisons en France, sera en retard sur ses propres objectifs au rythme auquel elle évolue. C’est à cette conclusion que sont parvenues six associations, dont la Fondation Abbé Pierre. L’ensemble formé par les associations propose un autre plan plus réaliste.

 

Un état des lieux pas très réjouissant

Ce sont la Fondation Abbé Pierre, le Secours Catholique Caritas France, le Réseau pour la Transition énergétique, Action Climat, le groupe Effy et Soliha Solidaires pour l’Habitat, qui ont publié ensemble un rapport qui sonne l’alarme à propos de la situation des foyers indexés et le rapport de la loi de transition énergétique pour la croissance verte. En effet, selon cette loi, l’éradication des foyers énergivores devrait se faire selon une vitesse de 288 000 logements par an. Sur une durée de huit ans, il était prévu de parvenir à éliminer les foyers qui consomment au-delà de 331 Kwh/m², non seulement pour des raisons environnementales et économiques, mais aussi pour le bien des personnes qui y vivent.

 

Un nouveau plan plus ambitieux

Rénovons ! C’est ainsi que ce nouveau plan a été nommé. Il ambitionne de réduire les factures de gaz ainsi que celles de l’électricité. Mais le plan ambitionne aussi de faire baisser les émissions de gaz à effets de serre dont 11% des résidences concernées sont responsables.

Contrairement au plan précédent qui était constant sur la durée, le nouveau plan vise un premier objectif de 500 000 logements rénovés sur l’année, puis un deuxième objectif plus important jusqu’à ce que le chiffre de 980 000 logements par an soit atteint à l’horizon 2021. Il est aussi prévu qu’à partir de l’année 2022, une baisse du nombre des rénovations commencent par s’observer. Pour réaliser ces objectifs, seulement trois des soutiens publics octroyés resteront valables : Habiter Mieux, le Crédit Impôt pour la transition énergétique et l’éco-prêt à taux zéro.

Vous aimerez aussi...