L’apogée soutenue et continue du marché de l’immobilier au Québec

Le nombre de ventes et le prix de l’immobilier ne cessent de croître et cela de façon continue au Québec.

En comparant le deuxième trimestre des années 2016 et 2017, la Fédération des Chambres Immobilières du Québec a établi une augmentation moyenne de 4% au niveau de toutes les provinces. Pour cette année, les ventes étaient de 25.638. Cet accroissement a été constaté durant les 12 derniers trimestres consécutifs mais ce chiffre en est le record. A l’opposé, le nombre d’inscriptions a régressé de 9% et la période entre la mise en vente et la vente s’est raccourcie de 7 jours en général. Cet essor est concentré en grande partie sur les deux grandes villes à savoir Montréal et Gatineau selon la RMR.

Une augmentation soutenue du prix des biens immobiliers

L’augmentation des prix varie selon le mode de l’habitat. Pour les Unifamiliales, elle s’estime à 250.000$, soit une hausse de 5%. Pour les copropriétés, elle est de 3% portant le tarif à 230.000$. Pour les duplex et multiplex, le montant moyen s’est élevé de 2%  et se situe à 385.000$. D’après la Firme Royal Lepage, après des prix mouvementés, finalement le marché au niveau des Condos s’est stabilisé. Ces deux derniers trimestres, la hausse est de 7,1% et le prix moyen est de 308.528$.

La hausse exceptionnelle de l’emploi ainsi que l’arrivée notable d’immigrants de l’année passée a grandement favorisé le marché de l’immobilier. Un marché qui sera forcément tempéré par la révision à la hausse des taux à l’hypothèque mais qui n’en sera pas freiné pour autant.

Vous aimerez aussi...