L’achat immobilier d’une résidence secondaire est actuellement loin d’être rentable.

Oui, il est vrai que les taux d’intérêt sont actuellement au plus bas et cela pourrait tenter à considérer que l’achat d’un bien immobilier est alors rentable. Mais en réalité, ce n’est pas forcement le cas. Même pour une résidence secondaire prisée comme un appartement au bord de la mer, l’acheteur risque de se trouver dans une situation difficile en matière de revente à cause des coûts d’entretien. Et même si le bien n’est pas destiné à être revendu, le fait de le conserver pour ne l’occuper que pour une trentaine de nuitées par an, mettra le propriétaire dans une situation proche de la perte.

 

Mais la location est elle plus rentable ? 

Pourtant, avec la location, on pourra faire de meilleures affaires. Souvent, le tarif de location saisonnière d’une résidence augmente le mois d’août par rapport au mois de juillet, notamment dans les stations balnéaires. En prenant l’exemple d’une maison de campagne vue sur Gîte de France ou sur Airbnb, il est possible d’épargner jusqu’à 166 000 euros en vingt ans.

 

Et qu’en est-il de la résidence principale ?

Du côté de la résidence principale, le résultat diffère d’un secteur à un autre. Pour le cas de la capitale française ou la ville de Nice, il est très difficile, voire impossible de rentabiliser un achat immobilier. Les différents coûts d’entretien ainsi que les charges de copropriété peuvent emmener le propriétaire à une perte pouvant atteindre 274 000 euros.  Mais dans les villes moyennes, acheter pourrait rendre plus d’économie que louer. Tel est le cas, par exemple, pour une maison à Clermont-Ferrand qui, louée à 1000 euros par mois, permet au locataire d’épargner jusqu’à 37 000 euros au bout d’une dizaine d’années.

Vous aimerez aussi...