Investir dans l’immobilier neuf : quelles sont les motivations ?

De plus en plus de Français se précipitent dans l’investissement immobilier, surtout dans l’achat des biens neufs. Outre les différentes aides gouvernementales, il paraît que c’est le niveau de taux d’intérêt sur le secteur qui est le principal facteur déclencheur de la tendance.

 

Des taux d’intérêt relativement bas

Selon une étude récente menée par Logic-Immo.com, la plupart des futurs acheteurs dans la neuf sur le secteur de l’immobilier sont attirés par le niveau d’intérêt qui est historiquement bas. En général un acheteur sur deux, soit 51 % souhaitent profiter de cet avantage.

Le responsable des études de Logic-Immo.com, Stéphanie Pécault a même confirmé que l’évolution du coût du crédit sur ce domaine est très suivie par les particuliers qui cherchent à investir. Une situation qui semble assez surprenante. Normalement, les particuliers doivent vouloir bénéficier des mesures gouvernementales proposées sur la thématique comme le prêt à taux zéro ou le dispositif Pinel.

D’après les constatations de Stéphanie Pécault, la baisse du niveau d’intérêt sur le secteur a tendance à masquer les mesures gouvernementales élaborées. Et ceci s’observe déjà depuis le début de l’année 2016 jusqu’à maintenant en 2017. Parmi les 53 % d’acheteurs qui souhaitent devenir propriétaire, seuls 11 % sont motivés par ces mesures.

 

Domination des jeunes primo-accédants

Stéphanie Pécault a affirmé que la volonté d’acheter des biens neufs touche surtout les jeunes foyers qui cherchent à investir sur le long terme. Le budget moyen pour ce type de projet est actuellement compris en 100 000 et 300 000 euros. Les personnes qui sont les plus concernées par l’affaire sont pour cela les jeunes primo-accédants qui souhaitent devenir propriétaires. Selon les statistiques, six candidats sur 10 qui désirent acheter dans le neuf ont moins de 35 ans. Rien n’indique pour le moment que la tendance va changer en 2017.

Vous aimerez aussi...