Investir dans la pierre en Espagne

Avoir une résidence secondaire en Espagne reste une envie qui tente de plus en plus de Français. Outre le climat et le paysage qui y est d’une exceptionnelle convivialité, le prix d’une propriété dans ce pays est abordable. De quoi inciter la grande majorité des particuliers.

 

Des prix attractifs

Le temps de la crise en l’Espagne est bel et bien terminé. Les investisseurs ont participé à la reprise du marché de l’immobilier. Les prix ont chuté de 30 % depuis 2008 jusqu’en 2013 dans ce secteur. Le prix des biens n’a connu qu’une évolution de 7 % en 2 ans. Le marché des résidences secondaires quant à lui a été multiplié par 2.5.

Pour l’achat d’un petit appartement de 80 à 100 m2, vous n’aurez besoin que de 150 000 euros environ en Espagne. Le budget nécessaire pourra atteindre les 350 000 euros pour une maison en entier. Le tarif peut encore monter en fonction de la qualité du bien de votre choix (piscine, vue panoramique, design, etc.). Mais malgré ce prix, plus de 30 000 Français se sont lancés dans l’achat d’une propriété en Espagne. Et pour cause, si dans quelques parties du pays, comme à Barcelone, les prix ont flambé, dans les autres, un placement semble être encore très attractif.

 

Bien choisir son investissement

Pour réussir votre investissement immobilier en Espagne, il faut pourtant bien choisir votre résidence. En règle générale, on conseille toujours les immeubles en bord de mer. Ils sont plus faciles à relouer et apportent un bénéfice plus important.

A alicante par exemple vous pouvez trouver des appartement de 80 m2 a partir de 40 000€  et en première ligne face à la mère certain bien sont cédé a moins de 100 000€

Pour ce qui est des emplacements en vogues du moment, vous avez le choix entre Costa Brava, Costa Del Sol, la région d’Alicante, de Malaga et de Tarragone. Pour faire de bonne affaire, ce sont les options qui restent.

Attention , contrairement aux placements en France, le délai de rétractation de 10 jours n’existe pas. Vous pouvez donc prendre votre temps pour bien choisir votre placement.

Vous aimerez aussi...