Immobilier Malraux : pas aussi intéressant qu’il n’y paraît

Aussi bien les agences immobilières que les particuliers connaissent bien les avantages du dispositif Malraux. C’est une technique que l’État utilise pour inciter les investisseurs à placer dans des immeubles locatifs. On parle souvent des avantages, mais attention aux inconvénients de cette loi.

 

Une taxe plus importante en cas de revente

Certes, le dispositif Malraux est une technique simple et efficace pour profiter d’un abattement fiscal. Il s’applique tout aussi bien pour les investissements dans le neuf comme dans l’ancien. De quoi inciter les ménages à y faire appel. Et pour cause, avec la loi Malraux, vous pouvez avoir 12 000 euros de réduction fiscale sur un placement limité à 400 000 euros. Sur le coût, les avantages de l’immobilier Malraux sont plus qu intéressants.

Mais sachez qu’en cas de revente, les bénéfices que vous aurez seront soumis à une taxe plus ou moins importante. Le dispositif ne prévoit donc pas que vous comptiez vous séparer votre bien à un moment ou à un autre.

En outre, le coût des travaux que vous avez faits au cours de la détention n’est pas retenu dans l’assiette détaxée du dispositif Malraux. Ces derniers pourront donc augmenter la base de votre assiette fiscale.

 

Il faut garder le bien plus longtemps pour aspirer à une plus grande plus valu

Passé le délai de bail de 9 ans obligatoire, vous pouvez mettre en vente, donner ou céder votre bien. Mais outre de vous exposer à des impôts importants, ce genre de transaction peut faire baisser votre plus-value. En effet, le bail peut être reconduit pour 9 années de plus, voire pour encore 12 ans. Plus longtemps vous gardez votre propriété, plus vous profiterez des abattements. Après tout, les bénéfices fiscaux que l’on peut tirer du dispositif Malraux se calculent par année.

Vous aimerez aussi...