Immobilier : les villes les plus rentables ces dernières années.

Une analyse a été faite par les notaires sur l’évolution des coûts de l’immobilier ces dernières années en France. 17 villes ont fait l’objet de cette étude. Les résultats sont dévoilés par les notaires.

 

Bordeaux en avance

Les investisseurs qui ont choisi de miser, ces dernières années à Paris ou à Bordeaux sont ceux qui ont fait les choix les plus fructueux. Les 17 villes les plus grandes de Province ont été étudiées par les notaires pour voir l’état des prix de l’immobilier dans ces zones. Et selon les résultats qui viennent de découler de ladite étude, c’est la ville de Bordeaux qui a connu le plus de croissance dans l’immobilier. Cette croissance enregistrée par la cité girondine, est notamment dû aux travaux d’embellissements entrepris par Alain Juppé, au début des années 2000. Les appartements ont donc connu une hausse de prix de 42%, ce qui est juste en dessous des appartements de paris ayant connu un accroissement de 47%. Cette année encore, une hausse de 4,1% aura été enregistrée sur les prix à Bordeaux. «Le marché bordelais a explosé, mais je ne pense pas que ce soit un feu de paille» affirme le directeur exécutif de Laforêt, Yann Jehanno.

 

Lyon et Lille, toute en croissance

Ceux ayant acheté à Lyon et Lille ont également fait un bon investissement. Puisque selon les analyses, ces dix dernières années, les appartements de Lyon ont connu une hausse de prix de 30% tandis que ceux de Lille ont connu un accroissement de prix de 17%. Toutefois, il faut noter que la performance de Lille cette année étant de +1,2%, elle est légèrement en dessous de la moyenne nationale qui est de 1,4%. Rennes a également connu une croissance de 14% en dix ans, à l’instar de Lille. Mais comme on peut bien se douter, d’autres villes connaissent une régression de prix de l’immobilier. Celle dont les prix des appartements ont le plus régressé est Saint-Etienne avec -26% en dix ans. Toulon connaît également une baisse de prix de 14% et Grenoble, une baisse de 10%. L’avantage de cette régression de prix est qu’on peut acquérir une plus grande surface de terrain à moindre coût.

Vous aimerez aussi...