Immobilier : les propriétaires occupants sont trop avantagés

La neutralité fiscale n’est plus respectée dans le domaine de l’immobilier en France. Les professionnels sont alors scandalisés et la population est incitée à adopter plus de mobilités géographiques.

Il faut défavoriser le statut de propriétaire occupant

Selon le dernier rapport de France Stratégie, une institution de réflexion, de concertation et d’expertise rattaché au Premier Ministre, la fiscalité de logement de la France privilégie le statut de propriétaire occupant. Cette situation réduit la mobilité géographique, augmente considérablement la valeur des taxes sur les transactions et défavorise de manière indirecte les jeunes générations qui ont de plus en plus de difficulté à acquérir ce statut.

De cette manière, toutes personnes qui ont décidé d’emprunter de l’argent pour acheter leur logement devraient se questionner sur l’opportunité de leur démarche. Il se pourrait que ces différents avantages soient remis en question puisque ce n’est pas la première fois que le gouvernement cherche à faire payer à ceux qui ont la chance de plus payer de loyer des taxes supplémentaires.

Remettre en place la neutralité fiscale

La France Stratégie souhaite proposer des solutions qui permettraient de résoudre rapidement ce problème. Comme la fiscalité française encourage la population à acquérir une résidence principale, les propriétaires résidents ne devraient pas être dispensés d’impôts sur les plus-values et les avantages de réduction sur le calcul de l’impôt devraient être modifiés. Cet organisme rattaché au Premier ministre cherche alors à rétablir la neutralité fiscale avec ces 4 directives :

  • Les locataires devraient avoir la possibilité de déduire leur revenu imposable sur les loyers et d’accroître leurs taux d’imposition.
  • La fiscalité des locataires devrait être simplifiée en supprimant les taxes sur les revenus locatifs.
  • Le propriétaire devrait être assujetti à des loyers implicites aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu.
  • Les droits de mutation devraient être supprimés.

Vous aimerez aussi...