Fini la hausse des crédits immobiliers

Les emprunteurs peuvent souffler un peu en ce mois de mai. Il semble qu’après quelques mois de hausse, les taux des crédits immobiliers sont en baisse dans certaines banques ou en stagnation chez les autres.

 

Des taux moindres pour les prochains mois

En ce début mai, les demandes de crédit immobilier au niveau régional ou national pourraient augmenter de plus belle. Les particuliers peuvent désormais profiter d’un taux moindre pour la réalisation de leur investissement. Actuellement, en moyenne, les taux d’un prêt immo est de 1.45 % sur 15 ans, 1.65 % sur 20 ans et de 1.90 % sur 25 ans.

Cette situation peut durer. Et pour cause, les chiffres de l’OAT sont en baisse depuis quelques mois, et ce, pour les 10 prochaines années.

 

Une concurrence rude pour les banques

La situation est encore loin d’être idéale, mais cette baisse est la bienvenue pour les particuliers souhaitant devenir propriétaire pour la première fois. La raison de cette baisse inopinée est la concurrence qui se fait de plus en plus rude entre les banques. Celles qui ont eu du mal à vendre leur prestation à cause de la hausse des taux depuis le début de l’année veulent profiter de l’été pour gagner quelques points. Pour ce faire, elles proposent des contrats plus attractifs à ses clients. Les banques nationales proposent maintenant une baisse de 0.05 à 0.15 %. Quelques banques régionales ont suivi le mouvement et proposent des taux de 0.005 à 0.15 % de moins.

Une chose est sûre, si une hausse minime peut intervenir en ce mois de mai, le barème imposé par certaines banques freinera la reprise dans ses ardeurs. Pour les prochains mois, une baisse des taux de crédit immobilier est possible. Au pire, les taux auront tendance à stagner et non à remonter.

Vous aimerez aussi...