En période électorale est-il bon d’investir dans un dispositifs de défiscalisation

Les dispositifs de défiscalisation sont connus de tous. La loi Censi-Bouvard, le dispositif Pinel : ce sont des lois qui profitent aussi bien à l’État qu’aux particuliers. Elles ont d’ailleurs été reconduites encore une fois pour la fin de cette année. Mais dans la mesure où la législative approche, est-il une bonne idée d’investir dans ce genre de dispositif.

 

Une possibilité de changement dans les dispositifs de défiscalisation

La période électorale rend les dispositifs de défiscalisation incertaine. En effet, selon le gouvernement qui sortira vainqueur des urnes, il se peut que des changements viennent se faire dans ces lois. Les autorités en place peuvent décider de faire monter ou de faire diminuer les avantages. De même, ils peuvent rendre les conditions d’accès à ce genre d’aide plus difficile ou moins difficile.

Il se peut également que l’autorité annule la décision et rendre obsolètes ces lois. Il n’y a donc pas lieu de se précipiter dans la pierre en espérant des bénéfices fiscaux.

 

Jusqu’en décembre vous n’avez rien à craindre

En attendant, jusqu’en décembre 2017, vous n’avez aucune crainte avoir. Les législatives ne commencent qu’à partir de juin de l’année prochaine. La décision de reconduction des lois de défiscalisation a déjà été adoptée depuis le début de l’année par le gouvernement en place.

Vous pouvez donc investir sans crainte dans la loi Pinel qui consiste à acheter et faire louer un bien neuf ou ancien sur un délai minimum de 6 ans pour des bénéfices de quelques milliers d’euros.

Il en est même pour la loi Censi-Bouvard qui s’applique uniquement pour les établissements spécialisés. Le bail devra durée 9 ans pour profiter de 33 000 euros de bénéfice.

Enfin, vous pouvez également encore profiter de la loi Malraux pour un investissement ciblé dans quelques zones de la France. Pour une location de 9 ans, vous pouvez touche dans les 30 000 euros d’abattement.

Vous aimerez aussi...