En Charente-Maritime, les annonces immobilières prolifèrent

La Charente-Maritime, en ces temps estivaux, est une destination pour trouver de bonnes affaires dans le domaine de l’immobilier.

Un marché en pleine expansion

Décidément, les habitants de la Charente-Maritime savent identifier les bonnes affaires. Même lorsque le secteur montre une certaine difficulté à décoller, les prix du logement dans le littoral charentais ne cessent d’augmenter. Le paysage économique longtemps réservé aux clients huppés de l’île de Ré en est en partie la cause.

Suivant les dernières enquêtes réalisées par les notaires, le prix médian d’un appartement avoisine une somme très significative de 480 000 d’euros.

La tendance n’est cependant pas similaire pour toutes les villes. Prenons le cas de La Rochelle qui propose des maisons anciennes à 275 000 euros contre 210 000 euros pour la ville de Royan. Pour ce qui est du prix au mètre carré, les deux destinations proposent respectivement 3 310 euros et 2 835 euros.

Avec un prix pareil, difficile pour un grand nombre d’y accéder.

Questionné par les journalistes, le gérant de l’agence Barnes à l’île de Ré, Germain Tournoys, affirme qu’en comparant les prix de l’immobilier avec les littoraux vendéen ou landais, ceux de Charente-Maritime sont plus élevés.

Les Franciliens en tête de liste

Très prisée par les Franciliens, cette région ne demeure pas pour autant un coin réservé aux millionnaires. À l’île d’Oléron comme à Rochefort, le prix moyen de l’immobilier est d’environ 185 000 euros. Malgré une tendance à la hausse, le département de la Charente-Maritime reste dans la norme. Une grande partie de la population a su profiter de la baisse des prix entre 2012 et 2015 pour accroître ses revenus.

Vous aimerez aussi...