Devenir propriétaire : facile et rapide avec le prêt à taux zéro

Dorénavant, comme le gouvernement français a rendu le prêt à taux zéro plus accessible, il est conseillé de faire appel à un professionnel afin de bien expliquer son fonctionnement. Ce prêt est intéressant et se doit d’être compris car il permet aux français de devenir propriétaires, dans le neuf ou dans l’ancien.

 

Le prêt à taux zéro et ce qu’il implique

Depuis le 1er janvier 2016 et pendant deux ans, le prêt à taux zéro offre des conditions plus avantageuses pour ceux qui désirent devenir propriétaires. En effet, avec des mensualités réduites et une accessibilité indéniable pour les classes moyennes et modestes, ce prêt permet surtout aux jeunes de devenir propriétaires de leur première résidence, plus tôt que prévu.

Le prêt à taux zéro est un prêt complémentaire. Il est bon de savoir qu’il est sans intérêts et sans frais mais avec un coup de pouce de l’état. Les personnes qui désirent devenir propriétaires de leur logement sont cependant soumises à des conditions avant que le prêt leur soit accordé. C’est la primo-accession.

 

Les conditions d’éligibilité et le calcul du prêt à taux zéro

Avoir accès au prêt à taux zéro, c’est avoir une aide de l’état. Néanmoins, pour en profiter, il faut respecter certaines conditions. Par exemple, les revenus du foyer ne doivent pas dépasser un certain plafond qui dépend de la zone où est localisée la résidence et du nombre de personnes qui compose le foyer en question. Souscrire d’autres prêts ne permet pas non plus d’avoir accès au prêt.

En général, 40% de l’achat d’un logement dans le neuf peut être financé par le prêt à taux zéro. Cependant, le montant maximal du prêt dépend de la zone où se trouve le logement et le nombre de ses occupants. Le coût du prêt comprend les frais de négociation, ceux de la construction ou de l’achat. Quant au remboursement, il peut se faire au bout de 5 à 15 ans selon les revenus.

Vous aimerez aussi...