Bilan 2016 très positif : les Français achètent beaucoup de maisons

Lorsqu’on fait un bilan immobilier pour le compte des transactions effectuées au cours de cette année 2016, on note que le secteur de l’immobilier a connu une année exceptionnelle. Les taux d’emprunt se trouvent à un niveau historiquement bas, pendant que les ventes sont à la hausse.



Augmentation générale du volume des ventes
2016 a été marquée en France par 900.000 transactions immobilières traduisant une augmentation de 11% en ce qui concerne les ventes dans ce secteur. C’est du moins ce que révèle le bilan publié par les notaires. Il s’agit là d’un chiffre record – la plus forte qui a été réalisée ces dix dernières années – qui prouve bien que le marché immobilier a repris son essor en France. Lorsqu’on prend le cas de l’Île-de-France, d’octobre 2015 à octobre 2016, on constate que les transactions ont augmentées de 15%. Les principaux clients se divisent en deux groupes : les acheteurs-propriétaires et les acheteurs-investisseurs. Le nombre d’acheteurs-propriétaires a augmenté jusqu’à couvrir 40%, alors qu’il y a 4 ans de cela, ce taux était de 26% selon les explications d’un réseau appelé Guy Hoquet L’Immobilier. Quant aux investisseurs, ils perdent leur place avec seulement 42% des transactions actuelles contre 60% en 2012.



Quel est le secret de cette réussite ?
L’achat d’un habitat semble attirer bien plus de personnes récemment : du jamais vu en France selon les responsables des réseaux immobiliers. Ni par magie, ni par miracle, mais il y a bien une explication à ces chiffres de transactions élevés.
D’abord, le prix d’un immeuble a baissé entre 20 à 25% par rapport au prix normal, favorisant les acheteurs. Ensuite, ces derniers bénéficient d’une facilitation de l’accès aux logements par l’octroi d’aides publiques telles que le PTZ ou Prêt à Taux Zéro. Par rapport à l’année 2015, le nombre des prêts à taux zéro qui ont été accordés, a augmenté de 75%. Aussi, en ce qui concerne l’acquisition des logements neufs, les acheteurs ont grandement bénéficié des avantages du dispositif Pinel. 110.000 transactions ont été bouclées durant l’année en ce qui concerne le neuf. Sur la période de juin-août, il a été accordé, 110.200 permis de construire ; soit une augmentation de 6,6% comparativement à l’année 2015. Enfin, le marché est mouvementé grâce à la diminution des taux d’intérêts atteignant 1,34%. Bref, cette année 2016 a marqué l’histoire de l’immobilier français en tant que « belle période ».
Les spécialistes prévoient que cette reprise du marché immobilier devrait continuer pour cette année 2017 qui commence. Selon leurs prévisions, cela devrait être le cas au moins jusqu’au second semestre. Plusieurs raisons sous-tendent ces prévisions : le dispositif Pinel demeure jusqu’en fin 2017, l’exonération de la taxe foncière demeure, certains programmes bénéficient toujours de la réduction de la taxe foncière, le PTZ continue.

Vous aimerez aussi...