Vers une nouvelle reformulation de la commission de vente des agents immobiliers ?

La commission de vente forfaitaire est la formule proposée par  la nouvelle vague d’agents immobiliers, très ambitieux de faire face à la concurrence des agences traditionnelles.

Vers la fin de la commission au pourcentage ?

De nombreux clients se plaignent désormais du taux d’honoraires des agences immobilières, jugées trop excessifs. En effet, ces dernières touchent environ 4,87% du montant total de la transaction financière, selon Galian, un assureur immobilier.

Par ailleurs, on estime que ces frais peuvent équivaloir le prix d’une petite pièce d’une superficie de 4m2 selon une étude effectuée sur le réseau Century 21.

Qu’on se le dise, la commission au pourcentage exaspère de plus en plus. Face à cela, une nouvelle vague d’agents immobiliers révolutionne les pratiques en proposant la suppression de ce mode de tarification par une prestation au forfait.

L’engouement vers la prestation au forfait

La prestation au forfait dans le secteur immobilier n’est pas nouvelle. Immo-neo.com, qui a déjà misé sur ce mode de tarification, depuis 2010,  propose par exemple un prix fixe de 999 euros incluant toutes les prestations relatives à la vente, quelque soit la valeur du bien.

Quelques agents immobiliers ont également commencé à adopter cette formule, qui séduit de plus en plus. Ainsi, on retrouve également l’Office des opérations immobilières, représentée par Yacine Boundaoui, qui propose un tarif ne dépassant pas 1500 euros.

Proprioo, une agence immobilière en ligne, profite du développement du secteur immobilier sur le net, et  applique aussi le même système tarifaire, et propose désormais à ses clients un taux d’honoraire fixe, soit 990 euros pour les prestations de base et 500 euros en option additive pour la visite des lieux.  La prestation au forfait inclut ainsi le coût de la publication de l’annonce immobilière, la réalisation des plans des biens immobiliers, allant également du suivi du dossier à la conclusion finale du contrat de vente.

Avec ce nouveau mode de tarification, Proprioo réalise mensuellement 15 ventes, alors qu’il n’est encore présent que sur Paris. En couvrant toute la France, l’agence espère d’ici 3 ans, en conclure 4000 par mois.

Équilibrer les intérêts du client vendeur et celui de l’agent immobilier

Quelque que soit la valeur du bien mis en vente et sa mise à prix, le travail effectué par l’agent immobilier dans sa démarche semble être similaire et ne justifie pas une hausse de sa rémunération.

Pour garantir l’adhésion du grand public tout en tenant compte des critères socio-économiques, les objectifs à atteindre semblent très clairs pour ces agents immobiliers très altruistes.

Toutefois, les agences traditionnelles peuvent encore s’imposer sur le marché en proposant un tarif égal à la prestation fournie.

Vous aimerez aussi...