Les Parisiens ne sont pas les bienvenus à Bordeaux

Une dispute étonnante à Bordeaux

Les Bordelais expriment leurs mécontentements envers les Parisiens en affichant des bombages sur les murs et des autoadhésifs  « Parisien rentre chez toi ».

La ville de Bordeaux où le prix des biens immobiliers ne cesse d’augmenter :  plus de 15% en un an et plus de 23% en cinq ans. Des tags sur les murs à Saint Michel, qui vient d’être remis en état, le maire de Bordeaux Alain Juppé s’est plaint au procureur pour punir les malfaiteurs. Il estime, sur les réseaux sociaux mercredi matin, que la ville était toujours aimable envers les visiteurs et qu’elle doit le rester. Et selon lui, il s’agirait aussi d’une stratégie politique de l’ultra-gauche.

En Gironde, des autocollants anti-parisiens sont aussi présents dans la ligne de train

À Saint Michel, un groupe de personne conteste les dessins sur les murs en accusant les auteurs de s’embourgeoiser au lieu de garder la diversité en rejetant les étrangers.

Jean-Louis David, l’adjoint du maire a affirmé sur France3 Aquitaine qu’il ne va pas baisser les bras face à cela. Mercredi dernier, Michèle Delaunay, ancienne députée, a réagi en affirmant que le maire de Bordeaux n’a pas pris de mesures pour éviter la hausse des prix de l’immobilier ce qui rend la ville moins attractive.

Une métropole en pleine difficulté

D’après l’Observatoire Airbnb à Bordeaux, la ville compte un nombre important de bien mis à louer atteint plus de 62% entre mars et septembre dernier. La  durée de bail est limité à 4 mois maximum, d’après une loi municipale votée en juillet et qui s’appliquera en 2018.

Mais depuis quelques mois, la ville connait un problème de logement, car même les étudiants, après un mois de cours, ne trouvent pas où dormir la nuit.

Tout comme Marseille et Paris, à Bordeaux subit les embouteillages. Elle prend la troisième place du classement. Près de 110 000 voitures passent par là tous les jours ainsi que 20 000 poids lourds. Actuellement, un débat est en cours pour imposer des redevances à ces gros véhicules et pour empêcher leur circulation pendant les heures de pointe.

Vous aimerez aussi...