Un nouveau record du monde pour le cycliste de 105 ans

Robert Marchand a déjà fait parler de lui il y a deux ans en couvrant 26,927 km à vélo. Cette année, le doyen des cyclistes s’est encore distingué en parcourant 22,547 km. Ce qui lui a valu un nouveau record du monde de l’heure des plus de 105 ans.

 

Un centenaire hors du commun

Depuis 2014, le monde du cyclisme a été chamboulé par cet homme de 105 ans qui a montré une volonté et une force extraordinaires. En effet, le Vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines a vu l’établissement d’un nouveau record, homologué par l’UCI, par Robert Marchand. Acclamé par pas moins de 1000 spectateurs, le centenaire à la combinaison jaune et violette et son vélo de course blanc a une fois de plus réussi son challenge.

Des dérogations lui ont été accordées comme l’utilisation d’un dérailleur et de freins sur son vélo ainsi que la possibilité de rouler sur la Côte d’Azur et la zone bleue qui délimite la piste au sol. Ainsi, avec une vitesse régulière aux alentours de 20 km/h et grâce à une bonne préparation, il a pu réitérer cet exploit et devenir un véritable phénomène.

 

L’exercice est la source de ces exploits

Par rapport à ses précédents défis, Robert Marchand a fait en sorte d’améliorer sa capacité respiratoire. Véronique Billat, professeure d’université spécialisée dans la physiologie de la performance, suit le doyen des cyclistes depuis qu’il a 100 ans. Avec son équipe, elle a analysé ses performances afin de lui montrer ce dont il est capable de faire. Les résultats qu’ils ont obtenus sont en progression par rapport à l’année 2014 et les mesures sont le mêmes que pour une personne d’une cinquantaine d’année.

Outre un entraînement personnalisé, l’homme de 105 ans mange sainement et est un bon vivant. De plus, Véronique Billat a indiqué que : « La seule différence qu’il a sur un individu normal outre sa bonne humeur et son optimisme, c’est son cœur dimensionné comme celui d’un homme d’1,75 m alors qu’il ne mesure qu’1,50 m ». Naturellement, il est doté d’un gros débit sanguin sur une petite surface corporelle. De quoi faire de Robert Marchand, un champion à l’épreuve du temps.

Vous aimerez aussi...