Incendie dans le sud de la France : les 6 questions à poser pour mieux comprendre les faits

Le sud-est de la France est depuis une semaine une zone de lutte acharnée entre les pompiers qui ne se limitent pas à user de toutes leurs techniques pour venir à bout de leur ennemi, le feu. Le feu de forêt est en train de gagner du terrain et sa vitesse (5 km/h) ne cesse de progresser.

Pourquoi la France ?

Le climat et le type de végétation, ce sont les deux principales raisons. Le changement de saison, essentiellement la perte de feuilles coïncidant à l’automne et l’été, participe à rendre les zones forestières françaises en une vraie bombe à retardement pour l’incendie.

Il ne faut pas oublier qu’en France, l’aménagement du territoire facilite cette proximité entre espaces habités et zones boisées. Le risque d’apparition d’un incendie est donc très grand pour l’Hexagone.

Qu’en est –il des autres saisons ?

Moins connu, mais très fréquent, l’hiver est également une saison où on peut voir des feux de forêt ravager des zones boisées. La cause reste inchangée : la déshydratation des bois et des feuilles.

Les incendies sont-ils en augmentation ou en baisse ?

Le sol français connait de moins en moins d’incendies. Les données enregistrées par la base Prométhée montrent une certaine régression soit 12 193 hectares de forêt brulés entre 1991 et 2002 contre 7 011 hectares pour les douze dernières années (2004 et 2016).

Qui est à l’origine des incendies ?

L’homme. Ce dernier est le premier acteur selon les données de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture. 92 % des incendies ont pour origine le manque de responsabilité de l’homme : jet de mégot, court circuit, feu de camp, etc.

La lutte contre l’incendie, comment s’y prend-on ?

Pour combattre la progression d’un incendie, les organismes responsables procèdent le plus souvent à une série de démarches bien organisées. Investigation sur les origines, pistages des feux, interprétation des dégâts, recours à des outils spécialisé pour détecter les foyers …sont quelques exemples des nombreuses démarches à suivre pour la lutte contre les feux de forêt.

Quelle punition pour les pyromanes ?

Suivant les articles 322-6 du Code pénal, les auteurs d’un incendie feront l’objet d’une poursuite. L’auteur du départ des feux risque donc une peine de deux ans suivis d’un paiement d’une amende d’environ 30.000 euros et même plus si ce dernier est identifié. Volontaire ou involontaire, le pyromane est puni par la loi.

Vous aimerez aussi...